Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2012 2 14 /08 /août /2012 00:19

Arête de Coste Rouge, Ailefroide Centrale, avec Stéphane, les 7 et 8 août.

Fort de notre mise en jambe au Bietschhorn, nous laissons passer le coup de mauvais du WE pour profiter du créneau météo qui s'annonce ensuite.
Stéph, un peu frustré par 3 années consécutives où il est tombé sur les pires météo de chaque été, aimerait faire une grande course.
Après réflexion, nous décidons de nous retrouver mardi matin au pré de madame Carle pour faire l'arête de Coste Rouge à l'Ailfroide Centrale. J'avoue qu'en passant le Galibier, j'ai comme un gros doute : la Meige et les Ecrins sont tout blancs et la neige a l'air bien basse.....
Dédé Giraud que nous croisons à Vallouise me rassure et nous voilà partir avec de bon gros sac (bivouac oblige) au fond du glacier Noir. En montant, une autre cordée prend la même direction ! Et moi qui croyait qu'on allait être seuls !
On doublera même une 3ème cordée le lendemain au sommet de la tour du Géant.

Nous faisons le plein d'eau sur le glacier histoire de ne pas sucer des cailloux pendant 2 jours.
Steph rale un peu à cause de son gros sac mais je lui explique qu'il sera content de boire à sa soif ce soir si il n'y a pas de neige. Le début de l'ascension se déroule sur un bon rythme et nous arrivons à notre bivouac au pied de la Tour du géant vers 18h30. Il y a un peu de neige fraiche !
Bivouac 3 étoiles à l'abri du vent.

Le lendemain, ça grimpe un peu plus d'autant que la neige fraiche complique un peu les choses notamment dans la longueur en 4 pour rejoindre l'arête au sommet de la tour du géant. Les sections en rocher "Oisans" que je craignais un peu s'avèrent être un peu consolidées par la neige et le froid. Finalement, je pense que les conditions étaient très bonnes : la neige gênante dans le bon rocher est un avantage dans le rocher pourri.....

Sommet de l'Ailefroide à 12h. On refait un peu d'eau et j'essaye de mettre en ordre toutes les infos contradictoires que j'ai pour descendre... Pas simple.

L'autre cordée nous rejoint et quasi 5 h plus tard nous voici au refuge du Selé. Plus que 2h pour retrouver la voiture.... Je comprends mieux pourquoi il n'y a pas foule sur ces très belles montagnes. Stéph est ravi et il peut être fier de lui.
C'est surement la course la plus longue et la plus engagée que nous aillons faite ensemble.

 

coste rouge 01
coste rouge 02
coste rouge 05 coste rouge 04 coste rouge 03

coste rouge 06   coste rouge 07

coste rouge 08   coste rouge 09

coste rouge 10   coste rouge 11

coste rouge 12
coste rouge 13   coste rouge 14

coste rouge 15
coste rouge 16   coste rouge 17

coste rouge 18
coste rouge 19   coste rouge 20

coste rouge 21    coste rouge 22

coste rouge 23   coste rouge 24

coste rouge 25
coste rouge 26
coste rouge 27

 

Yan Delevaux, guide de haute montagne.

La Compagnie propose des stages "grande course".

Partager cet article

Repost 0
Published by Compagnie des Guides de Chamonix - dans Alpinisme
commenter cet article

commentaires

Profil

  • Compagnie des Guides de Chamonix
  •  	 La Compagnie des Guides de Chamonix existe depuis 1821. Elle compte actuellement près de 200 guides et accompagnateurs qui avec plaisir et passion vous feront "vivre" la montagne . Tel: 00(33)450 530 383
  • La Compagnie des Guides de Chamonix existe depuis 1821. Elle compte actuellement près de 200 guides et accompagnateurs qui avec plaisir et passion vous feront "vivre" la montagne . Tel: 00(33)450 530 383

Présents sur le site

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Rechercher Un Lieu, Un Article

La Compagnie

Photos-Parvis - copie

Archives

Présentation

La Compagnie des Guides de Chamonix existe depuis 1821. Elle compte actuellement près de 200 guides et accompagnateurs qui, avec plaisir et passion, vous feront "vivre" la montagne.

@ mail des guides et AMM :

Compteur

Liens