Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mai 2010 2 18 /05 /mai /2010 00:32


Deux ans qu'on en parlait avec Greg, qu'on le planifiait.....
Deux ans à rêver, à trépigner, à se demander si 1 jour on y arriverait....

Le 24 avril, la météo n'est pas exceptionnelle mais on décide de tenter notre chance : qui ne tente rien n'a rien, paraît-il....


Réveil à 1h.

Arrivés à la rimaye, le doute nous reprend : un trou béant nous accueille.
Par la droite impossible, par la gauche ? Peut être !
Je vais voir, ne sachant pas trop à quoi m'attendre et après un petit combat nous passons la rimaye.
Une traversée de 60m à droite pour se remettre dans l'axe des goulottes et cette fois c'est parti pour le Linceul : goulottes, pentes de neige/glace, re-goulotte pour rejoindre l'arête, course d'arête et enfin sommet !

Quel pied !


La descente est une course en elle-même, surtout sans traces...


2010-05-25 linceul01


2010-05-25 linceul02


2010-05-25 linceul03


2010-05-25 linceul04


2010-05-25 linceul05


2010-05-25 linceul06


2010-05-25 linceul07


2010-05-25 linceul08


2010-05-25 linceul09


Texte Yann Delevaux, guide de haute montagne

Photos Greg

Sortie des 24 et 25/04/2010


Alpinisme avec la Compagnie des Guides de Chamonix.

Partager cet article
Repost0
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 00:10

Le 27 avril, en compagnie de José, Nous sommes allés à la Verte par le Couturier.

 

Depuis quelques jours, ce couloir mythique était tellement convoité qu'il me semblait dangereux d'aller le gravir à cause de sa surfréquentation. Et puis la montagne avec trop de monde ressemble trop à ce qu'on aspire à laisser en fond de vallée le temps d'une course.


Ensuite, il a fait trop chaud. Décidément, tous les prétextes sont bons!

Et puis une très faible chute de neige suivie d'une journée froide m'a décidé.


Nous voilà partis avec José à la première benne des Grands Montets.
Atteindre le pied du Couturier les skis aux pieds ne prend que quelques minutes. Le temps de se mettre en "configuration montée" et nous voila partis.

La trace est à refaire jusqu'au premier tiers, mais ce n'est pas pénible. Plus haut, les vieilles marches apparaissent et c'est à un bon rythme que nous montons. Les conditions sont idéales. José, qui n'a qu'une gourde pour boire, comprend mieux l'intérêt d'avoir une pipette.
Après un premier stop pour se désaltérer avec l'eau de sa gourde, il étanchera sa soif avec ma pipette, ce qui est plus sûr et plus rapide. Avantage pour moi, ça allège mon sac !

C'est toujours un grand moment de bonheur d'arriver au sommet, surtout avec un temps pareil. Émerveillement devant un si beau panorama, photos, félicitations réciproques, coup à boire avec la "gourde à José", et nous voilà repartis pour la descente.

Nous descendons en désescalade sur une centaine de mètres avant de chausser les skis. Début en neige dure puis neige de printemps dégelée sur juste ce qu'il faut pour se sentir bien.
Que demander de plus !
Une cinquantaine de mètres en désescalade pour passer les rochers et nous voilà à nouveau sur les skis.
La rimaye ne pose pas de problème.
Un petit saut de un mètre suffira et nous voilà au pied du Whymper.

C'est "le coeur léger" que nous enchaînons les virages pour rejoindre le Montenvers.
Il est 15 heures,  on se met dans la file d'attente, les gens nous regardent, on leur sourit.
On rayonne de bonheur, le ressentent-ils ?

 

2010-04-28 couturier00


2010-04-28 couturier01

 

2010-04-28 couturier02


2010-04-28-couturier02-.jpg

2010-04-28 couturier03

 

2010-04-28 couturier04

 

2010-04-28 couturier05

 

2010-04-28 couturier06

 

2010-04-28 couturier07

 

2010-04-28 couturier08

 

2010-04-28 couturier09

 

2010-04-28 couturier10

 

2010-04-28 couturier11

 

2010-04-28 couturier12

 

2010-04-28 couturier13

 

2010-04-28 couturier14

 

Texte Jacques Fouque

Photos José Couttet et Jacques Fouque

Sortie du 27/04/2010

Partager cet article
Repost0
12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 00:58

Une "petite" sortie entre potes nous a propulsés au sommet de la Verte avec pour objectif de redescendre par le Couturier.

Vu l'affluence pour cette voie ce jour là, nous décidons de partir tard afin d'arriver dans les derniers et pouvoir redescendre sans gêner personne.
Erreur ! Car bien que partis bien après tout le monde, nous rattrapons et doublons le gros du trafic après 200 m dans le couloir.
Nous comprenons que la descente se fera par le Whymper !!!

Arrivés au sommet, nous attendons que la neige décaille mais au bout de 1h 30 et toujours personne sortant du Couturier.

Nous décidons de descendre dans le Whymper malgré une neige très bizarre (très dure avec des billes de glaces comme incrustées dans la neige de la grosseur d'une balle de ing pong ???).


Méfiants, nous descendons et nous ne trouverons de la meilleure neige qu'après 300 m de descente.
Pour la partie basse, il faudra faire un rappel pour rentrer dans le couloir secondaire (40m).
La rimaye passe bien en rive droite, un gros pont nous permet de filer rapidos jusqu'au Montenvers.

Bien belle sortie entre potes qui se termine devant une bonne et grande bière.

Texte et images de Mateu Bourrat, AEM de la Compagnie des Guides de Chamonix et pisteur secouriste.
Course effectuée les 23/24 avril 2010
Partager cet article
Repost0
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 00:19

D'où que l'on aborde les Dômes de Miage, cela commence toujours par une longue montée en refuge.


Aujourd'hui nous choisissons de gravir l'Arête Mettrier et de redescendre ensuite en ski par le glacier d'Armancette.

Le premier jour pour aller au refuge Plan Glacier, on traverse au cours de la journée tous les différents étages alpins : piste forestière, alpages puis enfin la haute montagne !


Mes compagnons d'équipage sont des figures marquantes de la Vallée; Jacques, le boss du célèbre BDS (Bar des Sport) et David Autheman, l'homme de TVmountain qui filmera l'ascension.

Arrivés au refuge, les conditions sont bonnes et l'accueil du gardien Reynald excellent comme il est rare d'en trouver.


La deuxième journée se déroule dans une ambiance estivale et c'est en "bras de chemise" que nous remontons crampons aux pieds et skis sur le sac les 1000m de dénivelé.

L'arête finale du dernier des Dômes monte vers le ciel et clôt en beauté notre goût pour l'effort.


Ce sera la descente du glacier d'Armancette, 2000m de descente en ski du sommet (3670m) jusqu'au lac d'Armancette (1670m).


C'est l'une des plus belles descentes du massif en neige de printemps.


Nous garderons tous un bon souvenir de cette course !

 

2010-04-29Mettrier 01


2010-04-29Mettrier 02
2010-04-29Mettrier 03
2010-04-29Mettrier 04
2010-04-29Mettrier 05

 

2010-04-29Mettrier 06

 

2010-04-29Mettrier 07


2010-04-29Mettrier 08


Texte et photos Patrick Pessi, guide de haute montagne.

Sortie des 28 et 29 avril  2010


Alpinisme en hiver avec la Compagnie des Guides de Chamonix.

Partager cet article
Repost0
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 00:28

Les 23 et 24 Avril, le beau temps est enfin installé sur les Alpes après un hiver tourmenté.

Accompagné de Christian je pars de l’aiguille du Midi avec pour objectif le Couloir Whymper à l’Aiguille Verte (4121m).
Il y a aussi Fred, collègue guide, qui est là avec Michel. Christian et Michel ont traversé la France pour profiter de ce créneau de beau temps.


Descente de la Vallée Blanche déserte, on met les peaux sur le bas du glacier de Leschaux, puis montée dans la neige molle d’après-midi jusqu’au refuge d’hiver du Couvercle, qui n’usurpe pas son nom. Une dizaine de personnes sont là, pour aller demain vers le Whymper ou le col des Droites.


Le Whymper est le couloir d’ascension qui a permis la première de la Verte, le 29 juin 1865.
Haut de 600m, des passages à 55°, surtout dans le bas où se forme une sorte de goulotte plus raide que le reste, parfois en glace. Si le haut du couloir est direct, le bas est plus complexe et demande de traverser deux petits éperons de neige.


Après une courte nuit, réveil a 1h45, départ à 2h30 pour les 800m d’approche en peau de phoque. On laisse les skis au pied de la rimaye. Il fait plutôt frais, la neige a bien regelé.

Christian passe la rimaye en tête, me fait monter. Je passe devant et nous remontons le couloir presque sans nous arrêter. Le rythme n’est pas facile à trouver : Les militaires qui nous précèdent ont des trop grosses cuisses et font des marches immenses!

Qui c’est qui a dit qu’une trace ne se critique pas : elle se refait…

Arrivés au col entre la Grande Rocheuse et la Verte, il reste 20 min jusqu’au sommet sur cette arête entre ciel et terre. Du sommet rien n’arrête le regard : des Ecrins au Cervin, on peut imaginer la courbure de l’arc alpin. Ca fait toujours une émotion d’arriver sur un sommet mythique.


La descente en rappel est rapide
car la neige est toujours béton, rappels en cascade. On rattrape les militaires.

Puis la descente à ski en neige de printemps n’est plus que du bonheur jusqu’au train du Montenvers !

2010-04-24whimper01
2010-04-24whimper02
2010-04-24whimper03
2010-04-24whimper04
2010-04-24whimper05
2010-04-24whimper06
2010-04-24whimper07
2010-04-24whimper08
2010-04-24whimper09
2010-04-24whimper10


Texte et photos Jérôme Para, guide de haute montagne.
Sortie des 24 et 25 avril 2010.

 

Grimper en hiver avec la Compagnie des Guides de Chamonix.

Partager cet article
Repost0
21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 00:49

Lundi 19 avril, avec Théo 17 ans, nous prenons la première benne des Grands Montets.
Arrivés à la rimaye nous sommes 9 candidats pour le couloir Couturier.

Théo ayant la coué nous prenons les devants, pendant les 3/4 nous ferons une bonne châle.

Il y a de la glace à l'étranglement, ensuite les conditions sont excellentes. En 4h nous rejoignons, la boule au ventre de plaisir, ce magnifique sommet. Halte de 20 minutes.

L'arête est effilée mais passe bien, le Whymper se laisse descendre à reculons mais pas face à la pente, on botte trop. Quatre rappels seront nécessaires et en deux heures nous chaussons les mini-skis. Retour long par les Mottets.

Superbe course et un grand bravo au montagnard Théo.

2010-04-19 whimper1
2010-04-19 whimper2
2010-04-19 whimper3
2010-04-19 whimper4
2010-04-19 whimper5
2010-04-19-whimper5-.jpg
2010-04-19 whimper6
2010-04-19 whimper7
2010-04-19 whimper8

Texte et photos Zian Charlet
Sortie du 19 avril 2010


Alpinisme hivernal avec la Compagnie des Guides de Chamonix.

Partager cet article
Repost0
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 00:00

Quelques images de la nord-est des Courtes....

Fait à la journée en traçant...

Bonnes conditions...

Retour à Cham à ski par Talèfre.


2010-03-24 nnecourtes01
2010-03-24 nnecourtes02
2010-03-24 nnecourtes03
2010-03-24 nnecourtes04
2010-03-24 nnecourtes06
2010-03-24 nnecourtes07
2010-03-24 nnecourtes08
2010-03-24 nnecourtes09
2010-03-24 nnecourtes10
2010-03-24 nnecourtes11
2010-03-24 nnecourtes12
2010-03-24 nnecourtes13
Texte et photos de Yan Delevaux
Sortie du 24-01-2010

Alpinisme en hiver avec la Compagnie des Guides de Chamonix.

Partager cet article
Repost0
31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 00:16

2010-03-24 crochues10
C'est le printemps !

Il fait chaud, le rocher commence à sécher et il est temps de commencer à faire prendre l'air à nos chaussons d'escalade qui n'ont vu que les prises en résine des salles d'escalades pendant cet hiver rigoureux.

Avec Philippe, nous avons choisi la face sud -sw de la Tour des Crochus (2589m) dans les Aiguille Rouges face au massif du Mont-Blanc.

180 m d'escalade pour cette voie exigeante, LES VIOLONS TZIGANES. Homogène et très intéressante, tracée au  coeur de cette très jolie face. L'ambiance est très aérienne et le rocher de bonne qualité.
L'approche se fait par les remontées mécaniques de la Flégère, 10mn de ski pour arriver au pied de cette face verticale.

Nous laissons tout le matériel au pied et faisons la voie en aller-retour avec descente en rappel.

2010-03-24 crochues01
2010-03-24 crochues02
2010-03-24 crochues03
2010-03-24 crochues05
2010-03-24 crochues06
2010-03-24 crochues07
2010-03-24 crochues08
2010-03-24 crochues09
Texte et photos Eric Favret
Sortie du 24/03/2010

Grimper avec un guide en hiver sur le site de la Compagnie.

Partager cet article
Repost0
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 00:43

Les 17, 18 et 19 mars dernier, avec Jérôme, nous avons profité de conditions météo enfin clémentes (beau et chaud) pour gravir la voie Allain-Leninger en face nord du Petit Dru.
 
Cette voie ouverte en 1935 par Pierre Allain (grand alpiniste et génial inventeur, à qui on doit notamment les premiers chaussons d'escalade, les mousquetons légers, la veste en duvet, le descendeur...) et Raymond Leninger, remonte le socle de la face nord, traverse la niche et remonte le pilier situé sur le flan droit de la face nord, à la limite avec la face ouest.
 
La première hivernale fut l'oeuvre, en 1964, de la célèbre cordée chamoniarde PDM (Georges Payot, Gérard Devouassoux et Yvon Masino) en 4 jours au mois de janvier.
 
Avec Jérôme, nous sommes partis le 17 mars avec la première benne des Grands Montets et avons bivouaqué une première fois au niveau de la niche des Drus.

Le lendemain nous pensions sortir au sommet à  la mi-journée, mais trompés par le topo et ralentis par la qualité médiocre de la neige en versant sud (et la fatigue...!) nous ne sortons au sommet du petit Dru que vers 17h30...

Nous décidons de bivouaquer aux côtés de la Vierge... Qui ne nous protègera malheureusement pas du vent et du froid de la nuit !
 
Le 19 mars, voyant des traces de crampons à la sortie du couloir nord, nous décidons de le descendre en rappel.

2010-03-19drus1Face nord des Drus.


2010-03-19drus2Premier bivouac.


2010-03-19drus3La fissure Lambert.


2010-03-19drus4La fissure Martinetti.


2010-03-19drus5Jérôme à la sortie de la fissure Martinetti.


2010-03-19drus6Les vires de la voie normale en versant sud.


2010-03-19drus7Sous la niche.


2010-03-19drus8Une compagne pour la nuit.

2010-03-19drus9Descente dans le Couloir Nord.


Photos de Damien Tomasi et Jérôme Para
Texte de Damien Tomasi.
Les 17,18 et 19 mars 2010.

Partager cet article
Repost0
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 00:33

Bonjour à vous, voici des photos de la traversée de la Petite Verte avec Fabio et Andy.

Les conditions étaient correctes, un court passage en face nord pour gagner la demie-lune.

Le mixte est très sympa.

On s'est fait la descente par le glacier en ski et surf sur une neige dure mais agréable.

2010-03-16petite verte1
2010-03-16petite verte2
2010-03-16petite verte3
2010-03-16petite verte4
2010-03-16petite verte5
2010-03-16petite verte6
Photos et texte Zian Charlet
Sortie du 16/03/2010

Alpinisme en hiver sur le site de la Compagnie des Guides de Chamonix.

Partager cet article
Repost0

Profil

  • Compagnie des Guides de Chamonix
  •  	 La Compagnie des Guides de Chamonix existe depuis 1821. Elle compte actuellement près de 200 guides et accompagnateurs qui avec plaisir et passion vous feront "vivre" la montagne . Tel: 00(33)450 530 383
  • La Compagnie des Guides de Chamonix existe depuis 1821. Elle compte actuellement près de 200 guides et accompagnateurs qui avec plaisir et passion vous feront "vivre" la montagne . Tel: 00(33)450 530 383

Présents sur le site

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Rechercher Un Lieu, Un Article

La Compagnie

Photos-Parvis - copie

Archives

Présentation

La Compagnie des Guides de Chamonix existe depuis 1821. Elle compte actuellement près de 200 guides et accompagnateurs qui, avec plaisir et passion, vous feront "vivre" la montagne.

@ mail des guides et AMM :

Compteur

Liens