Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 00:53

Mercredi 25 avril, Graham et moi commençont un Speed Haute Route. On avait l'intention d'effectuer cette grande classique en trois jours avec une rentrée de Chamonix par vélo.

Graham and I were inspired to do something different and with the Patrouille des Glaciers ski touring race coming up, I concocted the idea for a speed Huate Route with return by bicycle, using the Swiss Train system to send the bikes and skis back and forth and remain carbon neutral! The weather wasn't perfect, the days were long, but we proved that this itinerary can become a classic!
 
Jour 1: Chamonix--Verbier.  Il ne faisait pas très beau, mais on a commencé quand même. Beaucoup de Foehn et le "top" des Grands Montets resté fermé toute la journée. On a été obligé de partir depuis Lognan en peaux. Vers le bas du couloir du Passon, la seule autre equipe qui nous suivait à fait un demi tour ! Heuresement le couloir était balayé par le vent et le risque d'avalanche étais minimal, on a pu continuer. Col de Tour Superior, descente glacier du Trient, col des Ecandies, et grand descente a 17 h dans le Val d'Arpette vers Champex (on a commencé a 11 h, a cause de téléférique au Grands Montets). Taxi, et on a arrive à Verbier pour un bon et bien mérité repas ! Le lendemain on part à 4 heure ...mais dans les télécabines de Verbier, exceptionelle ouverture au cause de Patrouille des Glaciers.

Day 1: Chamonix--Verbier. With a slow start due to the tram at the Grand Montets pretending they would open for a couple hours we finally started skinning from the mid station at 11 am. The weather was not good, but we pressed on towards the Col du Passon, climbed the couloir which despite (actually because of) the Foehn wind was NOT dangerous or loaded with snow. On the contrary the southern wind had scoured the snow from the south facing couloir. Then we crossed the Tour Glacier, and the Trient Glacier descended to Champex where a taxi waited to wisk us to Verbier. A nice dinner and hotel in Verbier awaited us and an early sleep as the next day was the earliest start of the trip, 4 am.

 

Cham Zermatt 01     Cham Zermatt 02   Cham Zermatt 03


Jour 2: Verbier-Arolla.Les télécabines, un petit traverse, et puis montée jusqu'au col de la Chaux. Descente, montée col de Momin, et longue montée pas trop raide sur le Grand Désert à la Rosablanche ! Mais le vent de Foehn ! On a presque décolé avec le vent très for t! Finalement on est arriver au col de Rosablanche à coté du couloir où les 400 coureuses montent pour la Patrouille des Glacier (compétion en ski alpinisme de Zermatt à Verbier le même jour que notre jour 2). On a descendu le couloir, traverser le lac de Dix, monté le Pas du Chat et finalement monté les échelles de Pas de Chèvre... une grande descente sur les piste d'Arolla, neige de printemps extraordinaire et à deux pas de la piste, on a trouvé notre deuxième hotel, l'hôtel des Glaciers.

Day 2. Verbier---Arolla. The Verbier gondola opened up at 4 am to bring spectators up high to watch the Patrouille des Glaciers ski mountaineering race from Zermatt to Verbier. So, that helped us get up high and make it just a short skin to the Col de la Chaux, the Col de Mormin, and then up the very windy Grand Desert towards Rosablanche. Spectators gather there at the Col de Rosablanche to watch the racer hump up the last big climb towards Verbier with their skis on the backs. Supporters are also allowed to feed racers at this point. But we were going the other direction and eager to get across the traverse of the Lac Dix before the snow got too warm. A lot of pushing later we were across and skinning up the Pas De Chat and then up and over the ladders of the Pas de Chevre. In no time we had skied down the Pistes of the Arolla Ski area and were walking into the tiny lost village of Arolla, Switzerland. Arrival at 1:30 pm allowed for pleanty of time for a big meal in the hotel restaurant, a beer and a nap!


Cham Zermatt 04   Cham Zermatt 05   Cham Zermatt 06


Jour 3: Arolla--Zermatt. Plus raisonnable, on a commencé à 6 heure pour monter la vallée d'Arolla jusqu'au pied de Mt. Collon. Après vers les Plans de Bertol et la dernière bonne montee au col de Bertol et cabane de Bertol. Mais on a continué vers la Tete Blanche. Froid et fatigue, il y a que une grande descente jusq'au Zermatt. Plus long que la Vallée Blanche! Assez de neige et on a skier jusqu'au village! Et c'était la même journée que ma femme, Nina Silitch était prête à partir à minuit sur le deuxieme départ pour la Patrouille des Glacier! En arrivant à l'hôtel, en face de la Gare, on est allé chercher nos vélos qui nous attendaient à la gare!

Day 3. Arolla--Zermatt. The last ski day, and the Haute Route was already 2/3's fininshed! A reasonable start of 6 am lead to a pretty hike on foot, then on ski up the Arolla Valley to the foot of the massive Mt. Collon which looms at the head of the valley. A short skin to the Plains of Bertol, then a pretty steep and long climb up the col de Bertol and the cabin. But we didnt stop at the cabin, we pressed onwards and upwards up to Tete Blanche. They we finally ripped our climbing skins off for the last time! Zermatt here we come. With the Matterhorn staring us in the face, we started our last down hill run to town, which would last almost three hours! Always the Matterhorn over our right shoulder, until we skied by it and were literally straight up it's giant north face from its beginnings. Finally we made it to town and were happily able to ski all the way to town with no walking! We arrived the same day as my my wife's start of the second wave of the Patrouille des Glaciers at Midnight, which we stayed up to watch.


Cham Zermatt 07     Cham Zermatt 08


Jour 4: Zermatt-Sion. Les premiers 30 km étaient en descente et même pas trop foid. C'était excellent de rouler comme ça pour les jambes après toute la marche en ski ! Bientôt à Visp, une petite pause pour manger. On roule sur les petits chemins à coté du Rhone. Avec le vent dans le dos on a roulé jusqu'à Sion sans efforts ! C'était un vent très fort, le même qui a enlevé tout les toits à Chamonix ! En arrivant, il y avait un étape Pro Tour du Tour de Romandie et en discussion avec un mécanicien de l'equipe Liquigas, il a travailler sur mon vélo ! Il était très sympa!
 
Day 4. Zermatt---Sion. We had picked up our bikes the night before which were conveniently waiting for us at the train station and had shipped back our skis, keeping the trip carbon neutral by not having cars come exclusively for shuttling our gear. That way as we set off for our two day cycle tour home, we had only a toothbrush and credit card to way us down. The first 30 km are downhill. We arrived in Visp mid morning and found a tail wind that would blow us all the way to Sion that afternoon. Following bike paths and we swept through fields of flowers, cows, goats, and grapes, we felt free and liberated as we spun our legs in shorts in the warm springtime temps. What a difference from the last three days in the high mountains and full winter conditions! Upon arriving in Sion we stumbled across the Tour de Romndie, a Pro Tour stage race with all the top racers including Cadel Evans, winner of last years Tour de France. In chatting to a Liquigas Team mechanic, he generously offered to look at my SRAM Red titanium front derailleur, which sould throw the chain sometimes. He said it was adjusted fine--I was worried about its angle and height off the chainring, but then proceeded to give my bike a full tune up--wheel true, front and rear derailluer tune up, cable end stops, etc. What a generous act from a busy man in charge of the whole team's bikes.


Cham Zermatt 09     Cham Zermatt 10   Cham Zermatt 11

Cham Zermatt 12   Cham Zermatt 13


Jour 5: Sion-Chamonix. Tourjours le vent, mais c'était toujours dans le dos ! Jusqu'à Matigny. On a roulé dans les vignobles! Dimanche matin, le soleil, les fleurs, le printemps, vraiment différent des premier jours à ski dans les hautes montagnes! Après Martigny, les derniers deux cols du voyage : Forclaz et Montets ! Mais toujours pas de pluie. On était contents, et même pas trop fatigué ! On arrivant à Chamonix, très contents du voyage et des jolies vues du Glacier des Bossons, même si le Mont Blanc était dans le nuage.
 
Day 5. Sion--Chamonix. Our last day! We were accomplishing our dream! We set off from the small town of Sion early Sunday morning along the walking streets where there were only a few people strolling around or sitting at the outdoor cafes reading their papers and sipping their coffees. We rolled out of town along quiet roads through vignards and a warming sun shining on us. And the wind, but still at our backs! Soon we stopped in Martigny for a few sports drinks to fill our bottles and snacks for the last two climbs of the whole trip, the Cols de Forclaz and Montets. The Forclaz climb is long out of Martigny and with only 2-3 little breaks on the way up and with a fast clip it still took almost two hours to make it up! A nice lunch stop at the top, then over the last col and a descent all the way back to Chamonix! The weather stayed ok--no rain and we got a good view of the Bossons Glacier upon arrival, but the Mont Blanc summit was buried in clouds. We were tired but excited to be home!



Cham Zermatt 14  Cham Zermatt 15

Cham Zermatt 16   Cham Zermatt 17

 

Michael Sillitch, guide de haute montagne.

Chamonix Zermatt classique
avec la Compagnie des Guide s de Chamonix.

Le ski de raid dans le blog.

Repost 0
Published by Compagnie des Guides de Chamonix - dans Raid à ski
commenter cet article
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 00:17

 Raid à ski de la Compagnie des Guides du 15 au 20 Avril en Silvretta.

En compagnie de 6 Catalans très sympathiques venus de la région de Barcelone, nous avons passé 6 jours de rando au coeur de la Silvretta entre la Suisse et l'Autriche dans un massif enchanteur très bien enneigé et dans des paysages "chantilly".
Nous n'avons pas toujours eu du très beau temps mais le raid s'est déroulé avec des conditions de neige exceptionnelle, de plus les refuges véritables hôtels en pleine montagne et  les "kaiserschmaren" ou "délices de l'empereur" nous redonnaient des forces et le moral pour repartir le lendemain.

 

silvretta 1
silvretta 2   silvretta 3

silvretta 4   silvretta 5

silvretta 6
silvretta 7
silvretta 8

 

Pierre Perry, guide de haute montagne.

Découvrir le programme du raid en Silvretta.

Le ski de raid dans le blog.

Repost 0
Published by Compagnie des Guides de Chamonix - dans Raid à ski
commenter cet article
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 00:37

Wildstrubel 2012 avec Gilles Ravanel, guide de haute montagne, du 25 au 29 mars.

Dimanche
La Grande Autanne (2690 m) pour vérifier l'état de forme de la troupe et du matériel !


Autannes

Les Grandes Autannes

 

Lundi :
Départ pour la Suisse. Kandersteg, téléphérique de Sunnbuël (1872 m)
Arrêt au Berghotel Schwarenbach pour poser quelques affaires, puis montée au Rindersattel (2909 m), sous le chaud soleil de l'après-midi. La descente a été agréable dans de la bonne neige de printemps.
 
Mardi :
le Daubenhorn au programme !
Mais d'abord, il faut traverser le Daubensee puis le Lämmerenboden ... (très long !)
Enfin le sommet, là où l'on enlève les skis pour certains ou encordés, à pied à la croix pour d'autres, c'est selon les goûts !
Hormis la première pente croûtée, la descente est excellente, en poudreuse ou en neige de printemps selon l'exposition des pentes et Gilles trouve toujours la pente parfaite !
Pour finir, montée à la Lämmerenhütte (2501 m)


Wildstrubel 1   Wildstrubel 2
Montée au Daubenhorn
Wildstrubel 3

vue du sommet du Daubenhorn


Mercredi :
Toujours un grand soleil !
On met les peaux à 2470 m, on attaque le Wildstrubelgletscher et on arrive au Mittelgipfel (3243 m), puis au Wildstrubel (exactement la même altitude !). Des montagnes à 360° ! avec le Mont Blanc, les Jorasses, le Cervin...
La descente nous offre de belles surprises : des pentes, de la poudreuse, des paysages !
... pour certains, le Schwarzhorn en courant dans l'après-midi, après un rösti bien agréable à la Lämmerenhütte.


Wildstrubel 4   Wildstrubel 5
Montée au Wildstrubel

Wildstrubel 6
Wildstrubel 7
Wildstrubel 8

 

Jeudi :
On part juste derrière la Hütte par la combe Lämmerental, on passe la Rote Totz Lücke pour accéder au sommet, la Rote Totz (2848 m).
La descente se fait sur un plateau suspendu vers le Daubensee, avec des neiges variées mais toujours agréables à skier !
L'enneigement n'est plus suffisant pour rejoindre Kandersteg à ski alors nous reprenons le téléphérique pour rejoindre la vallée.

Wildstrubel 9

Montée vers le Rote Totz


Le dépaysement et les conditions étaient là, 5 jours superbes, merci Gilles.

De Raphaêle et Alain.

Wildstrubel avec la Compagnie.

Troivé des idées de ski de raid dans le blog.

Repost 0
Published by Compagnie des Guides de Chamonix - dans Raid à ski
commenter cet article
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 00:07

Jack and his 19 year old son Erik joined me for a private Haute Route trip last week. 
A smaller trip allows for more individual freedom and can be a lot of fun, and there is still plenty of time to meet other people in the huts!
Our first day was a shake down day on the Vallee Blanche to enjoy this world famous off piste run and make sure all our equipment was in order!
photo
Day 2, our first day on the actual route, saw me breaking trail and navigating with GPS, but it was well worth it! Here we are climbing the Col du Passon. Later in the way we climbed over the Col du Tour Inferior which was very alpine and easily possible because of our small group size. We were rewarded to a quiet and comfortable stay at the hut because few skiers ventured out because of the foggy weather.

photo 2
Here we are leaving the mont fort hut on day 3 of the actual route. The rosy finger tips of dawn ( from Homer) our greeting us with pink views of Mt Blanc from where we have come.

photo 3
We got to summit Rosa Blanche on a beautiful day!

photo 4
Skinning up the Pas de Chat with Lake Dix in the background.

photo 5
Another summit: Tete Noir, next to the Dix hut.

photo 6
Early morning departure from the vignettes hut for our 3 col day to zermatt. The weather started out nice, then deteriorated, but we made it !

photo 7
Our final descent into zermatt, skiing down the Stokji glacier past the Matterhorn!

photo 8
Tired but happy! In zermatt looking back up at the Matterhorn !

photo 9


Vidéo :

 

Repost 0
Published by Compagnie des Guides de Chamonix - dans Raid à ski
commenter cet article
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 00:52

Ski de raid dans les Carpates Ukrainiennes

Le 18 mars dernier, 12 français arrivant de Paris ou Genève et 2 italiens arrivant de Milan avec mon ami guide Alberto Re, se retrouvent à Lviv, capitale de la Galice, province occidentale de l'Ukraine, proche de la Pologne. Nous sommes accueillis par mon ami Alexey Shustrov, avec lequel j'ai déjà voyagé, en particulier en Péninsule de Kola. Nous prenons immédiatement la route vers le Sud, pour aller dormir à Ivano Frankivsk, capitale de la province des Carpates.

Dès le lendemain matin, nous partons dans les montagnes, à travers vallées et villages. Les Carpates sont peu élevées, 2000 mètres en moyenne, mais abondamment pourvues en neige et le climat est très continental. L'ambiance est tout à fait russe, petites maisons, souvent de bois, nombreuses églises dressant leurs bulbes au milieu de cimetières, grandes forêts de résineux... Nous allons rejoindre une petite station de ski, Dragobat. Accès invraisemblable : une piste de 15 km, dans la neige et la glace, avec des ornières énormes, accessible uniquement en 4x4, pas des 4x4 de frime genre Porche Cayenne, mais de gros engins ex-militaires jonglant avec les difficultés et mettant malgré tout une bonne heure pour parvenir à la station, à 1300 m. Et effectivement des hôtels, des gites, à droite à gauche, des remontées, téléskis, télésièges, qui s'entrecroisent d'une façon toute anarchique. Et des skieurs... Comment font-ils pour arriver, par le seul accès que nous avons emprunté, c’est un mystère ? Bref, nous posons nos affaires, sautons sur nos skis pour une belle balade vers un sommet voisin. Et, au retour, quelques pistes, car les remontées ferment tard. Ensuite, un bon repas ukrainien, bortsch bien entendu, chaque soir différent et délicieux, et quelques bonnes viandes, surtout de porc.


ski de raid ukraine 01   ski de raid ukraine 02
Pour monter à Dragobat

ski de raid ukraine 03   ski de raid ukraine 04

 

Arrivée à Dragobat, petite montée dans l'après-midi.

Le jour suivant, après le petit déjeuner classique de ces régions, charcuterie, fromage, pommes de terre, cornichons, nous repartons vers les hauteurs, pour une succession de sommets qui se terminent au Bliznitsa (1883 m). Le temps est splendide et la vue porte au loin sur toute la chaîne des Carpates. De là une longue descente en versant Est permet de rejoindre la route du fond de vallée, vers 700 m. La fin est assez pourrie, il faut le dire. Un 4x4 transportant nos affaires est là, plus un bus qui nous amène jusqu'au village de Tatariv, en faisant un crochet pour voir la station de Boukovel, en pleine expansion, avec ses 60 km de pistes. Installation dans un charmant hôtel, où nous allons passer 4 nuits.

ski de raid ukraine 05Vers le Bliznitsa


Réveil à 6 heures. Notre objectif est le Hoverla, point culminant du massif, avec ses 2061mètres. À bord de nos deux gros véhicules nous devons, après une assez bonne route, prendre à nouveau une piste  totalement défoncée où l'on croit se planter à chaque moment. Mais la mécanique russe triomphe de tout et nous parvenons au gros chalet de Zarosliak, à 1260 m. C'est là que nous aurions dû passer 4 nuits, mais le chalet avait été retenu par des fédérations sportives, grâce au ciel et au sport, ouf ! Nous sommes si bien à Tatariv ! Départ classique à travers la forêt, dont nous émergeons vers 1500 m, avant d'attaquer les pentes dénudées qui mènent vers le sommet. Toujours grand beau, mais vent froid. Le Hoverla est gravi par presque tout le groupe et nous rivalisons d'imagination pour choisir la meilleure pente pour descendre...
Il est vraiment exaltant d'avoir devant soi un immense domaine sans une seule trace et de pouvoir skier là où l'inspiration nous pousse. Neige de printemps absolument féerique. Et même dans les bois la neige porte encore, le bonheur. Retour à Tatariv, en faisant une longue halte dans un bar local, où la bière et le vin chaud coulent à flot, autour d'un grand feu central.

ski de raid ukraine 06   ski de raid ukraine 07
Départ vers le Hoverla

ski de raid ukraine 08Sommet du Hoverla 2061 m.

ski de raid ukraine 09   ski de raid ukraine 10
Descente du Hoverla

ski de raid ukraine 11

Dans une taverne 

Le 22 nous repartons à Zarosliak. Un départ différent nous fait partir vers l'Est et gravir le Pojijevska (1822m), où je m'arrête avec quelques-uns, tandis que les autres continuent avec Alexey jusqu'au Brejkul (1912 m). Nous nous retrouvons pour la descente, aussi belle que la veille. Un groupe de 4, emmené par Alberto, a voulu continuer jusqu'au Hoverla de la veille que  nous retrouverons à Zorosliak. Descente, autre bistrot et bonne soirée à Tatariv.

ski-de-raid-ukraine-12-.jpegMontée au Breskul


Le lendemain nous partons pour le Petros (2020 m), dans un autre massif, où nos 4x4 nous posent, avec difficultés à 900 m. Longue route forestière, avec peu de dénivelé (140 m en 1 heure !), mais dans un pays magnifique avec ses chalets d'alpage de carte postale. Il fait toujours beau, sans vent, l'idéal. La route est longue jusqu'au sommet, mais la descente superbe. On nous dit que c'est la première fois que ce sommet est gravi en ski de randonnée. Les locaux y montent parfois, mais à pied en portant leurs skis. D'ailleurs on voit quelques traces. Aucune de raquette, qui n'a pas encore pénétré les Carpates d'Ukraine, c'est étrange. Retour un peu pénalisé par un contrôle de police qui sanctionne notre chauffeur Vassili, car il n'a apparemment pas la licence pour transporter des passagers. Longue attente pour une lourde amende, que nous lui rembourserons. Arrêt bistrot bien sûr, avec de somptueuses chachliks et soirée bien arrosée pour fêter notre dernier jour de ski.


ski de raid ukraine 13La piste pour le Petros

ski de raid ukraine 14   ski de raid ukraine 15
Petros, alpages et montée.

ski de raid ukraine 16Le sommet du Petros

 

Le lendemain est consacré à la remontée vers le Nord, visitant longuement Ivano Frankivsk, que nous n’avions qu’entrevu à l’aller, puis faisant un bon détour pour découvrir la ville de Butchetch. Arrivée le soir à Lviv où nous nous installons dans un hôtel grand luxe avant d’aller célébrer notre voyage dans un bon restaurant.

ski de raid ukraine 17Les trois guides, Alexey, Alberto et Claude

 

Le dernier jour est un dimanche, et nous montons à la cathédrale St Georges, bourrée à craquer. Dès le début de l’office un chœur magnifique s’élève, pour ne plus s’arrêter. Dans toutes les églises de Lviv, il en est ainsi qu’elles soient grecques catholiques, orthodoxes ou ukrainiennes, et c’est avec émotion que nous franchirons les portails de toutes celles qui seront sur notre route. Notre guide, la belle Svetlana, nous fait découvrir sa ville dans un excellent français, avec de la passion et beaucoup d’humour. Lviv est une ville étonnante, classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Brûlée à la fin du Moyen Âge, elle a été entièrement reconstruite à la Renaissance et à la période baroque et forme un ensemble architectural superbe, qui m’a beaucoup fait penser à Prague. Mais il faut s’en arracher et, en début d’après-midi, nous nous rendons à l’aéroport, pour Vienne où le groupe se sépare pour Paris, Genève et Milan, tous heureux de la découverte de ces montagnes originales. Ne pas voir un randonneur, ni même un seul touriste étranger, en huit jours, skier sur de la neige sans traces, est un plaisir très rare, que nous avons tous apprécié.


ski de raid ukraine 18Une spécialité, le Tchinaki.

ski de raid ukraine 19   ski de raid ukraine 1ç
Lviv, cathédrale St Georges.                    Lviv, une façade


Merci à Alexey qui, l’été dernier, à la terrasse de « Chez Mélanie », a su me convaincre qu’il me fallait absolument découvrir les montagnes d'Ukraine.

 

Claude Jaccoux, guide de haute montagne.

Découvrir, les voyages Compagnie.

Le ski de raid dans le blog.                                                                                                                                                                                                                                         

Repost 0
Published by Compagnie des Guides de Chamonix - dans Raid à ski
commenter cet article
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 00:12

Ce matin, grand beau !
Magnifique lever de soleil sur Belledonne.

 

grandes Rousses j3- 01
grandes Rousses j3- 03   grandes Rousses j3- 03

 

Nous partons en direction de l'arête qui monte à l'aiguille de Laisse. Le but est de descenre les vallons jusqu'au plan du Suet puis de remonter en direction des cols du Glandon et de la Croix de Fer.
Le ciel est clair et l'on peut enfin admirer les aiguilles d'Arves et voir le massif du Mont Blanc.

 

grandes Rousses j3- 04   grandes Rousses j3- 05

grandes Rousses j3- 06
grandes Rousses j3- 07   grandes Rousses j3- 08

 

La descente est superbe de par le paysage et gràce à la qualité de la neige qui est restée froide. Petit bémol pour le jour blanc qui oblige le guide à s'éccarquiller les yeux pour deviner le profil de la pente.

 

grandes Rousses j3- 09
grandes Rousses j3- 10   grandes Rousses j3- 11

 

Malgré les conseils du guide local, Philippe Vincent , nous ne suivons pas la rive gauche mais traversons le ruisseau et longeons la route qui mène au col. Rapidement nous redescendons le long du ruisseau car la pente est plus agréable (il faut toujours écouter les locaux). Vu le peu d'enneigement sous le col de la Croix de Fer, nous terminons en empruntant les pistes pour redescendre sur Saint Sorlin.

 

grandes Rousses j3- 12
grandes Rousses j3- 13

 

Un dernier coup d'oeil aux aiguilles d'Arves et à l'Etendard et nous plongeons dans la vallée.

grandes Rousses j3- 14
grandes Rousses j3- 15

 

Bravo à toute l'équipe :


grandes-Rousses-j3--17.jpg   grandes-Rousses-j3--21.jpg   grandes-Rousses-j3--19.jpg
Martine, Isabelle et Michel.

grandes-Rousses-j3--18.jpg    grandes-Rousses-j3--20.jpg

grandes-Rousses-j3--16.jpg
Gilles, Olivier et Robin.

 

Didier Lavigne, guide de haute montagne.

Trouver un raid à ski sur le site des Guides de Chamonix.

Le ski de raid dans le blog.

Repost 0
Published by Compagnie des Guides de Chamonix - dans Raid à ski
commenter cet article
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 00:16

Aujourdh'ui, ascension du point culminant du raid : le Pic de l'Etendard (3464m). Au petit matin, la neige qui s'est entassée toute la nuit, continue de tomber. Nous partons sous les averses neigeuses, avec une promesse météorologique d'éclaircie dans la matinée.

 

grandes Rousses j2- 01
grandes Rousses j2- 02

 

Les maîtres du temps, cette fois, ne se sont pas trompés, les nuages se déchirent et nous laissent apercevoir par moments le but de la journée.

 

grandes Rousses j2- 03
grandes Rousses j2- 04

 

Plus nous montons, plus le ciel se dégage mais plus le vent se renforce. A 50m sous le col sommital, dans des rafales qui nous déséquilibrent, nous décidons d'ôter les peaux et de faire demi-tour.

 

grandes Rousses j2- 05   grandes Rousses j2- 07

grandes Rousses j2- 06
grandes Rousses j2- 08   grandes Rousses j2- 10

grandes Rousses j2- 09
grandes Rousses j2- 11

 

Herureusement, la frustration de ne pas atteindre la cime de l'Etendard est vite oubliée gràce à une  descente dans une neige de cinéma.

 

grandes Rousses j2- 12
grandes Rousses j2- 13   grandes-Rousses-j2--18.jpg

grandes Rousses j2- 15

 

Après un casse-croûte frileux, nous rentrons vite nous mettre au chaud dans le refuge pour déguster une bonne bière et admirer les belles lumières du soir sur le massif de Belledonne.

 

grandes Rousses j2- 16
grandes Rousses j2- 17
Didier Lavigne, guide de haute montagne.
Photos avec le concours de Robin.

Découvrir le choix des raids à ski avec la Compagnie.

Le ski de raid dans le blog.

Repost 0
Published by Compagnie des Guides de Chamonix - dans Raid à ski
commenter cet article
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 00:16

Les Grandes Rousses ne sont pas le nom d'un sommet mais d'un ensemble de montagnes.
Les plus connues sont le Pic du Lac Blanc, sommet de l'Alpe d'Huez, et le pic de l'Etendard au-dessus de Saint-Sorlin-d'Arves.
Le 7 avril 2012, nous partons 3 jours pour randonner depuis le refuge de l'Etendard (2430m).
Ce dernier se rejoint en moins de 5 mn depuis le sommet des remontées de St-Sorlin-d'Arves.

 

grandes Rousses j1- 01
grandes Rousses j1- 02

 

Nous allégeons les sacs et partons en direction de l'aiguille de Laisse (2879m).

 

grandes Rousses j1- 03

 

Les 500m de dénivellé sont facilement avalés et nous pique-niquons au sommet. Malheureusement le temps est couvert et les sommets alentours jouent à cache-cache avec les nuages. Nous apercevrons, par moment, le pic de l'Etendard, notre but du lendemain.


grandes Rousses j1- 04
grandes Rousses j1- 05   grandes Rousses j1- 06

grandes Rousses j1- 07   grandes Rousses j1- 08

 

Les quelques centimètres de neige tombés la veille, nous offrent une descente de rêve.


grandes Rousses j1- 09
grandes Rousses j1- 10   grandes Rousses j1- 11

grandes Rousses j1- 15
grandes Rousses j1- 12   grandes Rousses j1- 13

grandes Rousses j1- 14
grandes Rousses j1- 16

 

Redescendus au fond du vallon,  une très courte remontée nous conduit au refuge.
Nous en profitons pour admirer nos signatures éphémères.

grandes Rousses j1- 17

 

Le 7 avril 2012.

Didier Lavigne, guide de haute montagne.

Comment choisir son raid avec la Compagnie.

Découvrir le ski de raid dans le blog.

Repost 0
Published by Compagnie des Guides de Chamonix - dans Raid à ski
commenter cet article
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 00:34

Un petit tour de 3 jours en ski de rando autour du Dolent entre France, Suisse, et Italie où nous avons rencontré durant notre escapade de bonne conditions. Neige de printemps, peu de monde, et surtout de bons refuges.
Tout ça dans la bonne humeur avec Max, Thibault, et Boris, encore une fine équipe avec une moyenne de une blague ou vanne toutes les 20 minutes !

 

autour du Dolent 01
autour du Dolent 02   autour du Dolent 03

autour du Dolent 04   autour du Dolent 05

autour du Dolent 06
autour du Dolent 07   autour du Dolent 08

autour du Dolent 09
autour du Dolent 10   autour du Dolent 11

autour du Dolent 12

 

Olivier Decrette, guide de haute montagne.

Le ski de raid dans le blog.

Repost 0
Published by Compagnie des Guides de Chamonix - dans Raid à ski
commenter cet article
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 00:45

J'avais parlé des belles couleurs, des lumières rasantes des matins de départ du refuge Bertol.
Mais ce matin, de la couleur, oui mais uniforme, de la lumière, oui mais blafarde, le brouillard est là et on ne voit pas bien loin.
Par sécurité, Biquett' a sorti le GPS.
C'est en convoi que nous démarons cette journée.

 

Chamonix Zermatt J7-13   Chamonix Zermatt J7-14

 

Parfois quelques trouées dans les nuages nous laissent entrevoir le versant italien qui semble complètement dégagé.
Nous, nous montons jusqu'au sommet de la Tête Blanche dans brouillard.

 

Chamonix Zermatt J7-15
Chamonix Zermatt J7-16   Chamonix Zermatt J7-17

 

Soudain au sommet les nuages se déchirent et  laissent apparaitre le Cervin et la Dent d'Hérens.
Les photographes se mettent en action.

 

Chamonix Zermatt J7-18

Chamonix Zermatt J7-19   Chamonix Zermatt J7-20

Chamonix Zermatt J7-21

 

Pour la descente, le soleil revient, temps magnifique, nous descendons dans une neige superbe.

 

Chamonix Zermatt J7-22   Chamonix Zermatt J7-23

Chamonix Zermatt J7-24
Bravo à tous.

Chamonix Zermatt J7-01  Chamonix Zermatt J7-02  Chamonix Zermatt J7-03
Tomoko, Makoto et Yasuki

Chamonix Zermatt J7-06  Chamonix Zermatt J7-12  Chamonix Zermatt J7-04
Aline, Dan et Aude

Chamonix Zermatt J7-05  Chamonix Zermatt J7-09  Chamonix Zermatt J7-10
Rex, Stuart et Paul

Chamonix Zermatt J7-07  Chamonix Zermatt J7-08
Jean-Pierre et Christian.

 

Didier Lavigne, guide de haute montagne.
Photos de Dan et Didier.

Vous aussi, sur la Haute Route avec la Compagnie des Guides de Chamonix

D'autres photos de ski de raid dans le blog.

Repost 0
Published by Compagnie des Guides de Chamonix - dans Raid à ski
commenter cet article

Profil

  • Compagnie des Guides de Chamonix
  •  	 La Compagnie des Guides de Chamonix existe depuis 1821. Elle compte actuellement près de 200 guides et accompagnateurs qui avec plaisir et passion vous feront "vivre" la montagne . Tel: 00(33)450 530 383
  • La Compagnie des Guides de Chamonix existe depuis 1821. Elle compte actuellement près de 200 guides et accompagnateurs qui avec plaisir et passion vous feront "vivre" la montagne . Tel: 00(33)450 530 383

Présents sur le site

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Rechercher Un Lieu, Un Article

La Compagnie

Photos-Parvis - copie

Archives

Présentation

La Compagnie des Guides de Chamonix existe depuis 1821. Elle compte actuellement près de 200 guides et accompagnateurs qui, avec plaisir et passion, vous feront "vivre" la montagne.

@ mail des guides et AMM :

Compteur

Liens