Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 00:50

Gérard Pétrignet, guide de haute montagne de la Compagnie des Guides de Chamonix, organise chaque année des voyages aux antipodes.
Dans le blog vous avez pu voir ses photos sur la Patagonie ou admirer ses photos sur l'Islande.
Cet automne, il nous revient avec un album photo du Groenland, voyage effectué en juillet 2011.

En voici une petite partie, vous pouvez regarder la suite dans l'album photo du blog : "Groenland".


P7123825
P7123860   P7123865

P7123965
P7154293
P7134096 P7134101

Repost 0
Published by Compagnie des Guides de Chamonix - dans Voyages
commenter cet article
26 juin 2011 7 26 /06 /juin /2011 00:17

Avec Rémi nous sommes partis dans les Picos de Europa (nord ouest de l'Espagne) dans les Asturies, en mai.
Nous avons escaladé le Naranjo de Bulnes, par la voie "Soy un hombre nuevo" (500M, 7a+),
C'est un massif magnifique, où les falaises calcaires sont omniprésentes et les nuages aussi.

2011-05-25 picos de europa 1
2011-05-25 picos de europa 2
2011-05-25 picos de europa 3
2011-05-25 picos de europa 4
2011-05-25 picos de europa 5
De Pierre Labbre, guide de haute montagne.

D'autres sorties exotiques.

Découvrir le site de la Compagnie.

Repost 0
Published by Compagnie des Guides de Chamonix - dans Voyages
commenter cet article
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 00:33

Voici l’histoire d’un périple convivial, actif et vertical vécu par une équipée de filles et femmes, de  8 à 70 ans, qui aiment le sport mais aussi les délires en famille et les rigolades.

Béa, Cécile, Cathy, Rémy et Clairette ont passé 10 jours de rêve, d’escalade à Kalymnos, entourées de leurs filles (Grande Léa et Elisa, ,Elia , Fanny  et la "croué" Petite Léa).
Le groupe comptait également "mamie Nicole", Corinne et ses deux filles  (Nina et Tifaine).
Toutes super-motivées pour s’essayer ou renouer avec l’escalade. Bref, de l’initiation à la perf, Kalymnos est une usine à voies qui ne laisse vraiment personne indifférent !

Arrivées au début du "ouiken" de Pâques à Potia, l’ambiance était très, mais très très chaude.
Quel accueil : Jour de pétard national, des bombes récupérées dans les soutes de navires de guerre coulés pendant la guerre 39-45, sont lancées, ce  jour-là, du haut des falaises au dessus de Pothia.
Je vous passe le bruit et les accidents…. "mais y sont fous ces… ……….grecs !"


2011-04-24 kalymnos 01  2011-04-24 kalymnos 02

2011-04-24 kalymnos 03

 

Ambiance école de grimpe le matin pour les plus jeunes .
Puis les adultes pouvaient tester leurs avant-bras dans les colonnettes l’après midi.


2011-04-24 kalymnos 04  2011-04-24 kalymnos 05

2011-04-24 kalymnos 06  2011-04-24 kalymnos 07

 

Cathy assurait la logistique comme une reine. Corinne et Nicole s’adaptaient et se transformaient en monitrice de colo l’après’m, Clairette posaient les moulinettes pour la smala, Cécile et Béa assuraient coté casques et nœuds, et le plus patient dans tout ça c’était Rémi, le mec le plus courageux et le plus patient  du monde…, trop cool Kremsy !

 

2011-04-24 kalymnos 08  2011-04-24 kalymnos 09

2011-04-24 kalymnos 10  2011-04-24 kalymnos 11

2011-04-24 kalymnos 12

 

Le groupe a aussi découvert l’île de Telendos, juste en face.
Cette île fût séparée de la sœur Kalymnos lors d’un gigantesque tremblement de terre vers l’an 450.
Quelques vestiges de terrassement attestent encore de la présence d’une civilisation très ancienne. Un chemin assez joueur surplombe la mer le long de la côte sud, et permet d’accèder à quelques longues voies ainsi qu’à la pointe sud-ouest de l’île.
Certains d’entre nous ont pu également tester la falaise d’Irox, lors d’une aventure pleine d’actions….
Et enfin vint le calme du petit village de Telendos, pour une soirée anniversaire loin des foules et des mobylettes de Masouri…..

 

2011-04-24 kalymnos 13

2011-04-24 kalymnos 14  2011-04-24 kalymnos 15

 

A Arhi nous avons rencontré Ken et Barbie. Les jouets des enfants s’amusent pendant que papa s’éclate dans un 8…… ? En tous les cas vu les abdos, un habitué du site, c’est sûr….

 

2011-04-24 kalymnos 16

 

Ce fut une belle expérience humaine, avec une équipe sensible et drôle, qui ne s’est pas prise au sérieux et qui n’a qu’une seule envie…. Y retourner !

Alors à vos chaussons les filles et aux prochaines vacances de Pâques !

2011-04-24 kalymnos 17
De Claire Taillard, AMM.

Voir d'autres voyages.

Repost 0
Published by Compagnie des Guides de Chamonix - dans Voyages
commenter cet article
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 09:22

Si Chamonix est la capitale du ski et de l’alpinisme, il existe une terre promise pour l’escalade libre : Kalymnos.

Depuis des dizaines d’années nos parcours d’aventuriers et notre curiosité nous ont conduits à travers le monde à la recherche d’une île imaginaire comme Tintin à la recherche de son île mystérieuse.
Notre envie de grimper, notre besoin de chaleur et de douceur à la sortie de l’hiver, nous ont fait parcourir la planète: Malte, Palma di Majorque, Antalya, la Corse, la Sardaigne, l’Espagne, etc.…

Mais à chaque fois nous revenons vers la Grèce et Kaly avec ce sentiment que c’est ici et nulle part ailleurs.
La richesse et la diversité des spots vous combleront de bonheur. Quel que soit votre niveau vous trouverez des voies exceptionnelles et qui vous enthousiasmeront.

La douceur de vivre de l’île, la gentillesse des Kalymniotes, les panoramas méditerranéens ne pourront vous laisser insensible.

Merci à tous les ouvreurs qui passent du temps et de l’énergie à tracer des lignes les plus belles possibles.

Une mention particulière à Claude IDOUX , ouvreur émérite, installé depuis 7 ans à Myrties pour assouvir avec Marie leur passion de l’escalade. Ils ont également construit un petit paradis de charme où ils vous accueilleront avec une gentillesse inégalée dans de luxueux bungalows bleus et blancs comme le veut la tradition grecque.

Claude a également une autre obsession que beaucoup d’amoureux de la nature partagent : Le respect de la nature et la propreté des sites d’escalade. Si vous voyez un jour un grimpeur sur l’île ramasser les papiers hygiéniques, mégots, plastiques aux pieds des voix en vociférant après ces grimpeurs aussi peu respectueux, je vous invite à discuter avec cet homme. Ce sera Claude, et je vous promets un moment inoubliable.

Alors si nous souhaitons lui éviter ce  travail ingrat, prenons nos responsabilités et nettoyons derrière nous !

 

2011-06-07 kalymnos 00  2011-06-07 kalymnos 01

2011-06-07 kalymnos 02
2011-06-07 kalymnos 03  2011-06-07 kalymnos 04

2011-06-07 kalymnos 05
2011-06-07 kalymnos 06
2011-06-07 kalymnos 07
2011-06-07 kalymnos 08
2011-06-07 kalymnos 10  2011-06-07 kalymnos 11

2011-06-07 kalymnos 11

 

De Eric Favret, guide de haute montagne.

 

Voir d'autres destinations lointaines.

Partir en voyage avec la Compagnie des Guides de Chamonix.

Repost 0
Published by Compagnie des Guides de Chamonix - dans Voyages
commenter cet article
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 00:20

Nos pas devaient nous conduire jusque dans la vallée des Aït Bougmez dans le Haut-Atlas du Maroc.

Une météo difficile en aura décidé autrement.

Alors l'itinéraire s'est construit au jour le jour, s'adaptant aux oueds en crue, à la neige et aux sols détrempés. Et parce que Youssef, guide marocain, connaît bien sa région, nous avons voyagé dans ces montagnes entre vallées verdoyantes et plateaux d'altitude dans des paysages variés et toujours colorés.

Quelques orages magnifiques ont éclairé ces paysages sublimes, et de belles périodes ensoleillées nous ont séché et réchauffé.

Un beau voyage dans ces montagnes berbères au coeur généreux et à la vie omniprésente.


Marrakech et la place D'Jema El Fnaa toujours très animée.

2011-05 Maroc 01 2011-05 Maroc 02


Départ de Marrakech dimanche 15 mai en direction de Zawyat Ahançal dans le massif du M'Goun. Après environ 4h30 de route puis de piste, et un arrêt tajine à Azilal, nous arrivons au Douar Amzraï dans le gîte de Youssef Jini, guide et gîteur.

Vue sur la vallée de l'Ahaneçal depuis le gîte.
2011-05 Maroc 03 2011-05 Maroc 04

Le lundi est jour de souk à Zawyat, les hommes et quelques femmes viennent se ravitailler et échanger les dernières nouvelles.
2011-05 Maroc 06 2011-05 Maroc 07

Les premières vue sur l'Oujdad (littéralement "le mouflon", aujourd'hui disparu des montagnes) qui domine le village de Taghia.
2011-05 Maroc 09

Où que le regard se porte, le paysage est fantastiquement beau.

2011-05 Maroc 10 2011-05 Maroc 11

Taghia est un site désormais célèbre dans le monde des grimpeurs du monde entier,
2011-05 Maroc 12


et Saïd, gîteur officiel, s'est adapté ... D'une fréquentation d'une trentaine de nuitées par an il y a 10 ans, c'est maintenant sa moyenne quotidienne durant la belle saison de l'escalade.
Alors il construit, agrandit un peu plus chaque année.
Fatima aussi s'est adaptée. Autrefois timide, elle parle aujourd'hui français plutôt bien !

2011-05 Maroc 13 2011-05 Maroc 14

Départ matinal de Taghia pour le col de Timghazine.
2011-05 Maroc 15 2011-05 Maroc 16
2011-05 Maroc 17
Arrivée au col.
2011-05 Maroc 18
Youssef
2011-05 Maroc 19 2011-05 Maroc 20

Ciels d'orage, on échappera au premier mais pas au suivant.

2011-05 Maroc 21 2011-05 Maroc 22

Après la pluie.

2011-05 Maroc 232011-05 Maroc 24
Détente dès que la météo nous le permet ...
  2011-05 Maroc 25 2011-05 Maroc 26 2011-05 Maroc 27

Dernière randonnée en boucle depuis Assam Souk, nous montons sur les hauts pâturages d'altitude à 3000 m.
2011-05 Maroc 30
Nous aurions dû passer le Tizi-n-Laz pour rejoindre le lac d'Izourar puis la vallée des Aït Bouguemez. La neige nous a devancé durant la nuit.
2011-05 Maroc 31

Un sentier muletier taillé dans la falaise remonte la très belle gorge de Tamarroutch.

2011-05 Maroc 32
Arrivée sur le plateau de Tilamsine et, oh surprise, des dromadaires les pattes dans la neige au milieu des cytises en fleur !
2011-05 Maroc 34
Bergers nomades venus du sud avec chèvres, moutons et dromadaires.
2011-05 Maroc 35
Bonne ambiance et sourires sont toujours là.
  2011-05 Maroc 36 2011-05 Maroc 37 2011-05 Maroc 38

Au chaud dans la tente-mess tandis qu'il pleut dehors.
2011-05 Maroc 39
Dernière photo avant le retour à Marrakech.
2011-05 Maroc 40


Texte et photos de Christine Ferrieu, AEM à la Compagnie
Voir d'autres voyages

Partir en voyage avec un accompagnateur ou un guide de la Compagnie des Guides

Repost 0
Published by Compagnie des Guides de Chamonix - dans Voyages
commenter cet article
17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 00:35

Voyage en Slovenija :

Il y a quelques années, j’étais allé en Croatie pour grimper avec des clients à Paklenika. Là bas, nous avions rencontré des Slovènes du pays voisin, qui nous avaient vanté la beauté de l’escalade dans leur pays.
L’idée semblait d’autant plus intéressante que peu de personnes ici à Cham n’y étaient allées.

La Slovénie n’est "qu’à" 6h de voiture d’ici. Nous partons avec ma femme pour deux semaines de grimpe.
La première étape a été Osp, un petit village proche de la frontière avec l’Italie. C’est là que nous ferons la plupart de nos "prouesses", tant l’escalade y est belle. Dévers et murs raides, sur un calcaire idéal, parfois douloureux pour les doigts.

Trois sites d’escalade gravitent autour : Osp, Misja Pec et Crni Kal.
Je vous aurais bien montré des photos d’action en plein dévers mais je n’avais pas le droit de lâcher la corde pour faire des photos, ni elle non plus…

Au milieu du séjour, nous sommes allés chercher un peu de repos plus au nord, proche de la Capitale Lublijana, au bord du lac de Bled.
Après tout, même les plus grands aventuriers ont droit à un peu de repos, alors, des petits comme nous…
Et puis, parfois, quand on est à 50cm au dessus des dégaines, les gouttes de sueurs, le stress, les jambes qui  "tricotent" nous rappellent que l’aventure est surtout intérieure !
On avait l’impression de l’avoir mérité : promenades au bord du lac, des rivières, restaurants gastronomiques. On nous prenait toujours pour des allemands (!) . C’est à cause de ma femme qui est blonde. Moi j’ai plus beaucoup de cheveux, ça ne joue pas (plus).

La ville de Bled est située à quelques kilomètres du Triglav. Le Triglav, c’est le début « officiel » de l’Arc Alpin. Il y avait encore trop de neige pour y aller en sandales et puis on était en repos après tout.

Retour dans le vif du sujet ensuite à nouveau autour de Osp où quelques 8a … (bon ok, j’avoue, je voulais dire 7a… ou moins…) nous avaient résistés la première semaine.
Ça a été pire cette fois-ci car il faisait beaucoup plus chaud et lorsque "la transpiration des mains rejoint celle des pieds, il est temps d’aller bois une bière à l’ombre des figuiers" (dicton du haut de la vallée).
Il a fallu jouer avec le soleil, ou plutôt avec l’ombre et nous avons quand même réussi de belles longueurs.

Nous avons fait une grande voie. Ma femme m’a incité à prendre les casques. C’est vrai que de loin ça paraissait
joli. Mais de près, les blocs étaient compacts. mais les blocs entre eux, c'était pas l'amour fou ! Et sur 120 m de haut, ça fait pas mal de blocs. Il faut toujours écouter les femmes (elle lit le blog parfois).

Pour finir ce récit déjà fort long, la Slovénie est un pays magnifique, très propre, habité par des gens très très sympathiques, très propres aussi, dont l’organisation est plus proche de leurs voisins autrichiens que du désordre
organisé des italiens que nous aimons aussi.

A ne pas manquer.


2011-05 12 slovenie 02
2011-05 12 slovenie 03
2011-05 12 slovenie 04  2011-05 12 slovenie 05

2011-05 12 slovenie 06  2011-05 12 slovenie 07

2011-05 12 slovenie 08  2011-05 12 slovenie 09

2011-05 12 slovenie 01
2011-05 12 slovenie 10
2011-05 12 slovenie 11  2011-05 12 slovenie 12

2011-05 12 slovenie 13
  2011-05 12 slovenie 14  2011-05 12 slovenie 17

2011-05 12 slovenie 15
2011-05 12 slovenie 16
2011-05 12 slovenie 18

 

De Christophe Boloyan, guide de haute montagne à la Compagnie des Guides de Chamonix.

Repost 0
Published by Compagnie des Guides de Chamonix - dans Voyages
commenter cet article
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 00:07

Autres articles sur l'escalade en Crète :
La crète en juin avec les guides de la Compagnie
La crète à la Toussaint

Le teint printanier de cet hiver nous ayant motivé à grimper plutôt que de skier, nous sommes retournés taquiner le calcaire crètois le mois dernier.

Basés à Sivas, petit village au sud, nous sommes à seulement 20 min de piste et 15 min à pied du canyon d’Agio Farango. Loin des foules de Kalymnos, ce site est sauvage et authentique, mais aussi chargé de l’histoire des civilisations locales. Lieu de pèlerinage chrétien depuis 1000 ans, ses cathédrales de calcaire furent d’abord le lieu de passage de processions. Puis quelques grimpeurs locaux et étrangers trouvèrent le rocher trop beau pour ne pas l’équiper.  Le potentiel est immense et il reste encore bien des possibilités de voies. Le futur nous confirmera l’attrait de ce site magnifique.
 
Arrivés à Heraklion un jour début mars, nous louons une petite Panda - omettant bien sûr de décrire notre piste préférée – et mettons le cap au sud jusqu’à la mer de Lybie. C’est à Sivas que nous nous basons, petit village pittoresque et calme non loin des gorges d’Agio Farango  assez proche de Kapetanania et tout près de la grande bleue.
 
La météo fut excellente, sauf durant 3 jours où la neige tomba en grosse quantité sur les sommets lointains. Un petit vent souffla durant ce temps pour nous rappeler qu’il faut toujours avoir la petite doudoune, le bonnet et les gants même en Crète ! Pas vraiment cool de grimper avec l’onglée.
 
Alors voilà, une ambiance de grottes et de falaises, habitées par des chèvres clonées avec des chamois, et deux chats ayant leurs quartiers au monastère (eau potable) .
Le fond de la gorge est plat, large, et le chemin sillonne le long du ruisseau ( asséché dès avril). On peut grimper au soleil toute la journée sur les deux versants du canyon. 
 
Au bout la mer de Lybie. (C’est tout juste si on imaginait pas Kadafi arriver en zodiac…).
Le chemin pour accéder à Agio depuis Kali Limenes est une balade à la Manon des Sources (si !) à flanc de montagne  au-dessus de la mer et au milieu des biquettes. La vue sur la mer et la côte est purement incroyable.
 
Un passage surprenant par Kapetanania, petit village accroché à la montagne, non loin du Mont Kofinas. Plusieurs falaises et sites sur calcaire y sont proches,  ( Endroits souvent ventés sauf la falaise Afrique ) .
 
Un piste sinueuse et très aérienne descend les 8 km qui séparent Kato du cul de sac et très joli hameau Agio Lioannis. Un peu engagé pour boire la binche au bord de mer ! 
 
Au repos, obligés de déguster la cuisine crètoise, avec « raki » bien sûr, dans une hospitalité sans égal.  Je regrette juste de ne pas parler grec …. 
Voici quelques souvenirs  en image.
A refaire.


2011-04-25 crete 01
2011-04-25 crete 02  2011-04-25 crete 03  2011-04-25 crete 04

2011-04-25 crete 05  2011-04-25 crete 06  2011-04-25 crete 07

2011-04-25 crete 08  2011-04-25 crete 09

2011-04-25 crete 10
2011-04-25 crete 11  2011-04-25 crete 12  2011-04-25 crete 13

2011-04-25 crete 14

 

Claire Taillard, AMM de la Compagnie des Guides de Chamonix.

Repost 0
Published by Compagnie des Guides de Chamonix - dans Voyages
commenter cet article
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 00:15

La première caractéristique du Zanskar, c'est son isolement.
L'accès au Ladakh est quant à lui plus facile : un avion relie New Delhi à Leh, et une fois arrivé dans cette ville, une infrastructure touristique importante accueille le visiteur. 

Pour pénétrer au Zanskar il faudra franchir à pied un ou plusieurs cols dont la hauteur varie entre 4500 et 5600m. Cet isolement a préservé cette région des influences du reste de l'Inde et du monde en général.
La vie est rude dans ces hautes montagnes, et ni l'altitude ni le climat ne font de cadeaux aux habitants. Le mélange des paysages engendrés par ces hautes montagnes et de la culture bouddhiste omniprésente peut faire une très forte impression sur le voyageur.

Même si cela peut sembler étrange, j'ai constaté une fois là-bas que j'avais déjà vu des reportages sur cette vallée, mais ce n'est que lorsque je l'ai traversée que j'ai pris conscience du fait que cet endroit existait vraiment et que les gens qui le peuplaient vivaient comme je l'avais vu dans ces reportages.


Il est difficile de transmettre cette expérience avec des images ou des mots, mais prenez tout de même le temps de regarder ces quelques clichés.


Merci à l'agence HIMALAYAN  FRONTIERS, à GOPI et mister Rajeev SHARMA pour ce fabuleux voyage.

2010-08 Zanskar 08
2010-08 Zanskar 06
2010-08 Zanskar 03  2010-08 Zanskar 042010-08 Zanskar 09
2010-08 Zanskar 07  2010-08 Zanskar 102010-08 Zanskar 01
2010-08 Zanskar 02
2010-08 Zanskar 05
Texte et photos de Catherine Duranti, AEM à la Compagnie

Voir d'autres destinations voyages

Repost 0
Published by Compagnie des Guides de Chamonix - dans Voyages
commenter cet article
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 00:08

 

Sur les 4000 du Haut Atlas au Maroc du 11 au 20 mars 2011.

 Vendredi 11 mars : Départs de Paris, Lyon, Nantes et Marseille.
Nous nous retrouvons tard à Marrakech à l'hôtel Agdal.

Samedi 12 : Visite de Marrakech, les souks, le musée, la medersa Ben Youssef et le musée de la photo, remarquable !

En milieu d'après-midi nous retrouvons nos amis italiens, arrivés seulement aujourd'hui. Nous sommes donc 14, 6 italiens plus leur guide Alberto Re et 6 français, plus moi.
Départ immédiat en 2 minibus jusqu'à Imlit, à 75 km, au cœur de l'Atlas du Toubkal. C'est le Chamonix du Maroc et les boutiques sont nombreuses.
Installation à l'auberge de mon ami Mohamed Bouinbaden, à 1740 m. Nuit froide, heureusement nous avons les sacs de couchage
2011-03 maroc 01
Dimanche 13 : les muletiers sont là pour transporter nos bagages et nos skis.
Départ vers 9 h, par un sentier raide au milieu des noyers. Arrêt thé au Marabout de Si à 2350 m. Il fait très beau beau, mais des nuées se dessinent. Rude montée au soleil. A 2650 m, un vendeur d'oranges pressées nous comble de bonheur. A 2800, trop de neige, les mules s'arrêtent et le relais est pris par des porteurs. Nous portons les skis sur 100 m, puis chaussons pour arriver enfin au refuge du Toubkal, à 3207 m. Nous avons mis entre 5 et 7 h. Ces 1500 m de montée sont très rudes pour un premier jour.
Installation dans le petit refuge annexe de celui du CAF. Nous sommes seuls, avec nos 2 cuisiniers, et un poêle, une merveille, car le grand refuge n'est guère chauffé. Bon repas et nuit bien froide. La neige arrive.

 

2011-03 maroc 02
2011-03 maroc 04

 

Lundi 14 : nous sommes ensevelis sous la neige et devons peller pour sortir du refuge.
Ne bougeons pas. Lectures, discussions. Une visite aux autres refuges, une expédition pour faire 10 mètres.

 

2011-03 maroc 03  2011-03 maroc 06

 

Mardi 15 : toujours la tempête.
Les livres circulent. Petite sortie, pas loin du refuge, par crainte des avalanches. Grosse neige superbe, mais on ne voit rien.

 

2011-03 maroc 05
Mercredi 16 : en accord avec les groupes des autres refuges, nous décidons de redescendre dans la vallée, avant d'être complètement piégés.

Nous attendons que les porteurs arrivent, à pieds les malheureux et filons vers le bas, dans une neige très lourde.
Adieu Toubkal ! A skis jusque vers 2400, puis à pieds dans la neige jusqu'à Imlil.
Nous retrouvons la ville et notre gite... Et de la bière sans alcool, horreur. !
2011-03 maroc 07
2011-03 maroc 08
Jeudi 17 : le beau revient doucement.
Départ à pieds pour rejoindre Techedirt par le col de Tiz Aguersi et toute une série de magnifiques villages berbères. Nous sommes heureux d'avoir échappé à l'enfer blanc et jouissons du printemps qui arrive. Installation au superbe gite. Le coucher de soleil depuis la terrasse est sublime.

2011-03 maroc 09
Vendredi 18 : lever 4 h, départ 5 h, vers l'Igenouane (3880 m).
Rude montée (plus de 1500 m), dans une neige difficile. Il fait grand beau et très froid et seuls quelques uns parviendront au sommet. Descente dans une croûtée remarquable. Après-midi de rêve à Tachedirt.

 

2011-03 maroc 10   2011-03 maroc 12

 

Samedi 19 : le groupe se scinde en deux.
Les plus courageux montent au Toumelline (3625 m), un peu moins long. La descente est un peu meilleure.

 

2011-03 maroc 11  2011-03 maroc 13

 

Tandis que les autres préfèrent se relaxer dans une jolie randonnée à pied pour gagner Imlil par un autre col. Tout le monde se retrouve pour regagner Marrakech en milieu d'après-midi. Balade en ville et dernier repas, avec du vin ! Tout le monde est très joyeux et heureux de ces journées imprévues.

Dimanche 20 : retour en France et en Italie.

Texte et photos de Claude Jaccoux, guide de haute montagne.

Voir d'autres destinations voyage.

Repost 0
Published by Compagnie des Guides de Chamonix - dans Voyages
commenter cet article
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 00:59

Aujourd'hui, l'ambiance est un peu lourde avec un ciel laiteux et un vent presque chaud.
Mais c'est cool : que de la descente !

Sur les conseils de Mike, nous nous engageons dans un couloir orienté sud-est où il serait bon de ne pas trop traîner vu les conditions de gel médiocres de cette dernière nuit ...
Suivent 900 m de très belles pentes, qui doivent être exceptionnelles en neige de printemps !

Sur les indications indispensables de Mike, nous rentrons de nouveau dans la forêt à la cote 1700.
Un jeu de piste de 800m, d'abord avec les marques rouges, puis les bleues, nous amène à l'extrémité de la route de Priona.
Histoire de finir en beauté, 8 petits km nous ramènent à la voiture, sous les mêmes sifflets d'oiseau que le premier jour..

Un repas "gastronomique" et une initiation aux vins locaux avec Mike et ses amis redescendus à pied concluent ce séjour grec inoubliable.

Ce raid n'est pas conseillé aux mangeurs de poudre. Il est dur physiquement, exigeant techniquement (sommet du Mitikas) et réservé à de bons skieurs, si l'on descend le versant est directement.
Il est par contre fortement recommandé  si l'on aime le dépaysement d'un raid improbable, et l'échange avec ces montagnards d'ailleurs si éloignés et pourtant si proches ...

 

2011-03-19 mont Olympe 00
2011-03-19 mont Olympe 01
2011-03-19 mont Olympe 02
2011-03-19 mont Olympe 03  2011-03-19 mont Olympe 04

2011-03-19 mont Olympe 05  2011-03-19 mont Olympe 06

2011-03-19 mont Olympe 07
2011-03-19 mont Olympe 08
Jour 1                  Jour 2

Repost 0
Published by Compagnie des Guides de Chamonix - dans Voyages
commenter cet article

Profil

  • Compagnie des Guides de Chamonix
  •  	 La Compagnie des Guides de Chamonix existe depuis 1821. Elle compte actuellement près de 200 guides et accompagnateurs qui avec plaisir et passion vous feront "vivre" la montagne . Tel: 00(33)450 530 383
  • La Compagnie des Guides de Chamonix existe depuis 1821. Elle compte actuellement près de 200 guides et accompagnateurs qui avec plaisir et passion vous feront "vivre" la montagne . Tel: 00(33)450 530 383

Présents sur le site

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Rechercher Un Lieu, Un Article

La Compagnie

Photos-Parvis - copie

Archives

Présentation

La Compagnie des Guides de Chamonix existe depuis 1821. Elle compte actuellement près de 200 guides et accompagnateurs qui, avec plaisir et passion, vous feront "vivre" la montagne.

@ mail des guides et AMM :

Compteur

Liens