Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 00:49

Enduro VTT dans les Albères.
 
La saison de VTT touche à sa fin dans les Alpes pour cause de neige mais elle continue plus au Sud.
Nous décidons d'aller pédaler dans les massifs des Albères et du Conflent (Pyrénées Orientales) pour trouver du grand soleil et des singles géniaux sans personne.
Les premières descentes se font sur les contreforts du Madres avec une vue superbe sur le Canigou enneigé.
Ce parcours emprunte à la descente le "Cami Ramander" (chemin de troupeaux en catalan) superbe single très étroit, technique à souhait mais jamais extrême.
Les autres parcours seront dans les Albères sur le massif dominant la mer... magnifique.
Les parcours du massif des Albères sont très ludiques (virages relevés naturels, petit saut de mur de démarcation...) mais attention les arbres ne sont jamais très loin.
 
Après quelques jours, nous en concluons que nous avons roulé dans un paradis de l'enduro méconnu... et tant mieux pour nous.
 
Le coin des initiés :
 Cami Ramader   D- 1000 et 13 km
Albères : en moyenne D- 600 à 700 m pour 6 à 10 km de descente selon les parcours
 Praticable toute l'année pour les Albères et pour le Cami Ramader +/- mi mars aux premières neiges.

 

VTT novembre-01
VTT novembre-02   VTT novembre-03

VTT novembre-05
VTT novembre-07   VTT novembre-08

VTT novembre-09
VTT novembre-10   VTT novembre-11

VTT novembre-12
VTT novembre-13

 

Mateu Bourrat, AM, option VTT.

Un petit tour du Mont Blanc en VTT ?

Repost 0
Published by Compagnie des Guides de Chamonix - dans VTT
commenter cet article
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 00:44

Traversée des Pyrénées dernière partie.

Ce matin, nous nous levons et première chose, nous regardons le ciel... il est bleu, nous pourrons donc gravir le Port de la Picada (2468 m) dans le massif de l'Aneto pour basculer dans le val d'Aran et Vielha.

La montée est superbe, nous passons près de l'Hospice de Benasque où nous buvons un petit chocolat très chaud car il fait très froid (-4°).
Le paysage est superbe et plus on monte vers le col plus nous apercevons les glaciers et les sommets du massif ainsi que l'Aneto (3403 m). Une fois arrivés au col, une petite descente technique avant de remonter sur 150 m et rejoindre la Collade de Montjoia.
Là, nous sommes sur la "montagne d'Aubert". S'ensuit une descente de 1600 m. Nous partons d'un single empierré, en passant par du hors sentier d'herbe rase, et rentrons dans une forêt où les feuilles ont commencé à tomber et où les virages en épingle s'enchaînent sur un tapis moelleux de feuilles... quel pied !

Le seul "hic" est la casse de mon dérailleur arrière…
Nous verrons plus tard car pour le moment nous apprécions pleinement la descente.

Une fois en bas, réparation de fortune et nous filons sur Vielha (9 km de faux plat montant) en "single speed" où nous trouverons un magasin qui nous fera la réparation.
Arrêt obligatoire à Vielha pour la nuit.

Le lendemain, nous passons par Baqueire Beret (station du roi d'Espagne) où les vaches, brebis, moutons... ont pris possession de la station.
Le val d'Aran nous surprend car bien que jamais très haut en altitude, on n'arrête pas de monter et descendre, ce sont de vraies montagnes russes et en fin de séjour cela commence à tirer dans les jambes.
La fin du val d'Aran nous réserve une petite surprise qui est le village de Tor : c’est un petit village perdu au fond d'une vallée où vivent une vingtaine de personne de la même famille, été comme hiver...
L'ambiance est assez pesante et suspicieuse ; Nous apprendrons le soir que Tor est un haut lieu de la contrebande en tout genre.

Nous dormirons sous le col de Cabuis (voir sur les photos l’abri le plus original de la traversée), porte d'entrée de l'Andorre.
La traversée de l'Andorre n'est pas notre plus beau souvenir car nous sommes obligés de rouler sur des routes très passantes. Le col d'Envalira (2408m) marque notre retour en France.

Nous passerons la nuit chez un couple d'amis à Fetges.
Durant la nuit, une tempête de vent se lève et l'étape prévue par les crêtes du Puigmal est impossible. Nous resterons donc en Piémont afin d'être à l'abri de ce coup de vent.

Le passage du massif du Canigou nous annonce que l'arrivée est proche.
Le Canigou passé, nous plongeons sur Thuir, mon village d'origine où la famille nous attend pour la conclusion de notre périple.

Le coin des initiés :
- Raid du 9/09/2012 au 25/09/2012
- 880 km
- 22 000 de D+
- 16 jours de traversée dont 1 jour de repos
- 0 crevaison
- 1 dérailleur arrière cassé
- 4 nuits en gîte
- 4 nuits en abri/refuge
- 7 nuits en tente
- Etape la plus longue : 120 km et 2700 d+ (Tor en Val d'arran / Mont Louis en France)
- Etape la plus courte : 27 km et 700 d+ (Aguas tuerta / Canfranc)
- 4 jours max d'autonomie dans le sac (repas, réchaud, duvet, tapis de sol...)
- Poids des sacs 9kg max
- 12 cartes nécessaires (50 000 et 25 000 pour les endroits techniques + photocopie de certains endroits)
- Orientation à triple entée : carte / road book fait maison / GPS.

 

tr des Pyrénées -01
tr des Pyrénées -02
tr des Pyrénées -03   tr des Pyrénées -05

tr des Pyrénées -04
tr des Pyrénées -06
tr des Pyrénées -07   tr des Pyrénées -08

tr des Pyrénées -09
tr des Pyrénées -10   tr des Pyrénées -11

tr des Pyrénées -12
tr des Pyrénées -13   tr des Pyrénées -14

tr des Pyrénées -15
tr des Pyrénées -16   tr des Pyrénées -17

tr des Pyrénées -18   tr des Pyrénées -19

tr des Pyrénées -20
tr des Pyrénées -21
tr des Pyrénées -22
tr des Pyrénées -23   tr des Pyrénées -24

 

Mateu Bourrat, AMM, option VVT.

S'inscrire pour le Tour du Mont Blanc en VTT.

 

Voir l'épisode 3

Repost 0
Published by Compagnie des Guides de Chamonix - dans VTT
commenter cet article
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 00:28

VTT enduro dans le Val Ferret italien.
 Sortie du 13/10/ 2012
 
Le beau est annoncé en Italie alors on traverse le tunnel direction le Val Ferret.
Bien qu'il fasse un peut frisquet les 3 km de route nous servent d'échauffement avant un portage (+/- 30") jusqu'au refuge d'Arnouva.
Là, on saute sur nos montures et direction refuge Bonatti par un single en balcon avec des vues époustouflantes sur le massif du Mont Blanc, mais attention le pilotage doit être précis car le sentier est étroit.
La nuit a dû être très "fraiche" car de la glace s'est formée ce qui rend le pilotage "glissant" à certains endroits.
Les couleurs sont magnifiques passant du jaune au rouge et toutes les teintes d'orange.
La bifurcation pour descendre, par un single très joueur jusqu'à Meyenchet, finit cette sortie en beauté car le pilotage est fabuleux, toujours roulant avec de belles relances sur un terrain complètement naturel.
On croirait que ce chemin a été tracé pour des vélos...
Voilà un belle sortie d'enduro comme on les aime.
 
Le coin des initiés:
- 25 km
- 700 d+
- 30 mn de portage/poussage
- Sortie d'enduro.

 

bonatti VTT-01   bonatti VTT-02

bonatti VTT-03
bonatti VTT-04
bonatti VTT-05   bonatti VTT-06

bonatti VTT-07   bonatti VTT-08

bonatti VTT-09   bonatti VTT-10

bonatti VTT-11
bonatti VTT-12   bonatti VTT-13

bonatti VTT-14
bonatti VTT-15   bonatti VTT-17

bonatti VTT-16

 

Mateu Bourrat, AMM, option VTT.

Pratiquer le VTT en été avec la Compagnie.

Repost 0
Published by Compagnie des Guides de Chamonix - dans VTT
commenter cet article
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 00:14

Traversée des Pyrénées partie 3
 
Ce matin, départ de Panticosa, direction Collade de Tendenera (2340 m). Le départ est roulant sur une bonne piste où nous prenons vite de l'altitude.
La vue de la sierra Tendenera est magnifique mais très austère. La face Nord est un haut lieu du pyrénéisme hivernal. Eloignée, engagée, elle nous accueille avec l'écho des chutes de pierres et le cri strident des choucas.
Attirés par la vue de cette face, nous en oublions de regarder où nous devons passer.
Lorsque nous nous en apercevons, nous avons loupé un embranchement pour aller directement au col de Tendenera. Nous monterons  "à vue" à un col secondaire qui nécessitera 3 h de portage et de tension (nous avons fini par 100 m d'escalade avec les vélos dans du 2 mais avec vélo... ) puis par une traversée dans des lapiaz. Nous rejoindrons enfin le col Tendenera tant attendu.

De là s'ensuit une descente extra de haut en bas et nous apercevons pour la première fois le massif du Mont Perdu et du canyon d'Ordessa.
Nous pénétrons dans le parc national d'Ordessa et dormons à Torla, joli village en vielles pierres, porte d'entrée du parc d'Ordessa.
 
Le lendemain, nous remontons la piste "des Miradors" (points de vues) et là, le régal se trouve plus dans les paysages que dans le pilotage.
Vues sur le canyon d'Ordessa, le Mont Perdu, Marbore, Taillon... C'est la journée que j'attendais et qui me donne entière satisfaction tant les paysages sont magnifiques.
Nous traversons de nombreux villages abandonnés qui donnent une ambiance particulière à cette étape, comme si les gens avaient fuit précipitamment en laissant bon nombre de meubles dans leurs habitations.
La descente du canyon d'Anisclo sur une piste goudronnée est sympa, rafraîchissante, d'autant plus qu'elle est interdite à la circulation descendante (comme nous) mais nous nous octroyons le privilège de l'emprunter tout de même avec l'accord officieux des gardes admiratifs de notre périple.
Nous dormons dans un camping à Puyarruego.
 
Le lendemain, le temps est gris et le moral accuse un coup de fatigue. Azzouz a très mal au dos (il traîne un lumbago depuis plus de 6 jours), il faut trouver un médecin, et moi, j'ai sûrement attrapé froid car je suis assez fébrile.
Nous ne ferons qu'une courte étape, mais nous décidons d'avancer jusqu'à trouver un médecin.
Nous en trouvons un à Plan, une vallée isolée où nous décidons de nous remettre sur pied. Pour la petite histoire, la consultation du médecin pour Azzouz s'est très bien passée car il lui a fait une injection à base de corticoïde (ah ah dopage) : plus aucune douleur ni gêne et en plus le médecin ne lui a rien fait payer... Bravo et merci ! Il lui a juste demandé de lui raconter notre périple.
Une bonne nuit en dur et le lendemain nous grimpons à un bon rythme (le repos - ou le dopage - a fait son effet hi hi) la collade de Sahun (1999 m) avant d'emprunter un single génial qui nous amène au village du même nom et jusqu'à Benasque où nous passerons la nuit.
 
Nous sommes donc dans le massif de l'Aneto (3403 m) et demain normalement nous passerons le seul point de passage roulable à la descente nous permettant de joindre le Val d'Aran. Nous prions donc pour que la météo soit avec nous sinon il faudra attendre le prochain créneau ou se résigner à contourner le massif par la route (et ça on n'en veut pas).

 

trav des pyrénées-01
trav des pyrénées-02    trav des pyrénées-03

trav des pyrénées-04
trav des pyrénées-05
trav des pyrénées-06
trav des pyrénées-07   trav des pyrénées-08

trav des pyrénées-09
trav des pyrénées-10
trav des pyrénées-11
trav des pyrénées-12
trav des pyrénées-13
trav des pyrénées-14   trav des pyrénées-15

trav des pyrénées-16   trav des pyrénées-17

trav des pyrénées-18
trav des pyrénées-19
trav des pyrénées-20   trav des pyrénées-21

trav des pyrénées-22

 

Mateu Bourrat, AMM, option VTT.

Le VVT avec la Compagnie.

 

Voir le dernier épisode

 

Voir l'épisode 2

Repost 0
Published by Compagnie des Guides de Chamonix - dans VTT
commenter cet article
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 00:04

Traversée des Pyrénées partie 2
 
Aujourd'hui, nous attaquons la haute montagne et à partir de Zurizza la montée jusqu'au col de Petraficha(1967 m) risque d'être rude (1500 de D+ dont 800 de poussage portage) d'autant plus que les nuages commencent à nous coller aux crampons de la roue arrière et que la pluie semble s'annoncer.
 
L'arrivée au col est fraiche mais il ne pleut toujours pas. Nous basculons donc dans la descente en espérant repousser le plus longtemps possible l'arrivée de la pluie sur nous.
La descente est géniale dans une ambiance minérale entre singles sur terre rouge avec un super "grip", et hors sentier. Nous dévalons les 900 m à bonne allure sous les yeux ébahis de "trailleurs" qui nous donnent un bon tuyau sur un abri pour la nuit prochaine .
Nous allons les écouter et poussons donc jusqu'à l'abri des Aguas Tuertas.
C'est un lieu magnifique, un "altiplano" où les troupeaux (vaches, chevaux, brebis) sont là, en toute liberté et gardés par personne, car le seul passage pour accéder à cet endroit, est une petite brèche qui est fermée par une barrière.
Nous avons l'air d'étre hors du temps dans les grandes étendues de l'Ouest américain à l'époque des troupeaux sauvages en liberté.
La pluie nous a rattrapés en arrivant au refuge.
La nuit fût un peu mouvementée car bien qu'il soit en dur, l'abri n'est pas étanche et des gouttières se sont formées, nous obligeant à bouger plusieurs fois dans la nuit.


Le lendemain, réveil sous la pluie, nous décidons de faire une très courte incursion en France pour passer par le col du Somport (même si c'est par la route) car la tempête nous empêche de passer par le chemin prévu.
Le col passé, nous basculons en Espagne et rejoignons Canfranc. C'est un petit refuge où nous passerons deux jours afin de prendre une douche chaude et de réparer le matériel. Nous sommes déjà au 6ème jour de la traversée et les vélos ont besoin eux aussi d'une bonne douche et shampoing.
A Canfranc, on peut voir une station ferroviaire qui a très peu servi et qui ressemble au musée d'Orsay de Paris.
Aberration de nos politiques qui ont fait creuser un tunnel pour faire circuler des camions et voitures alors que tout, ou presque, était déjà en place pour du ferroutage, depuis très longtemps ...
 
Après une journée de repos et réparation, nous continuons notre avancée vers l'Est avec l'ascension de la Collade d'Izas (2225m) qui nous permet de basculer sur les stations de ski de Formigal et un peu plus loin de Panticosa.
 
A la Collade d'Izas, nous avons un panorama sur des grands noms des Pyrénées (pic du Midi d'Osseau, Balaïtous, Grande Fache, Vignemale...).
Ça y est, nous prenons conscience que nous y sommes au milieu des ces Pyrénées sauvages.
Et c'est des souvenirs de ma jeunesse dans les Pyrénées, plein la tête, que je m'endors près de Panticosa.
 
Demain, nous devrions passer près d'un autre monument des Pyrénées, voir mondial (car classé au patrimoine mondial de l'UNESCO) le Mont Perdu et du Canyon d'Ordessa; mais cela c'est pour demain...

 

trav pyrénées-01
trav pyrénées-02   trav pyrénées-03

trav pyrénées-04
trav pyrénées-05
trav pyrénées-06
trav pyrénées-07   trav pyrénées-08

trav pyrénées-09   trav pyrénées-10

trav pyrénées-11   trav pyrénées-12

trav pyrénées-13
trav pyrénées-14   trav pyrénées-15

trav pyrénées-16
trav pyrénées-17
trav pyrénées-18
trav pyrénées-19   trav pyrénées-20

trav pyrénées-21

 


Mateu Bourrat, AMM, option VTT.


Pratiquer le VTT avec la Compagnie.


Voir l'épisode 3

 

Voir l'épisode 1

Repost 0
Published by Compagnie des Guides de Chamonix - dans VTT
commenter cet article
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 00:38

Traversée des Pyrénées en VTT, partie 1.
 
Nous venons de réaliser un projet que je préparais depuis plusieurs années : " la traversée des Pyrénées en VTT" en autonomie.
 
Le parcours passera essentiellement en Espagne, longeant ou empruntant plus ou moins le tracé du GR 11. Les 3 premières journées seront en pays Basque Français, puis nous entrerons en Espagne pour n'en ressortir qu'après la traversée de l'Andorre, où nous retrouverons la Catalogne Française.
 
Le parcours part d'Hendaye et arrivera chez moi, Thuir, un village des "Aspres "( montagnettes sur les contreforts du Canigou avant le littoral méditerranéen).
Le parcours est calé depuis un moment, mon partenaire est prêt, le matos est ok, les vélos sortent de la révision, il ne nous reste plus qu'à prendre les billets de trains pour rallier Hendaye.

Et cela s'avère plus compliqué que prévu car voyager avec des vélos dans les trains en France n'est pas évident.
 
Nous sommes reçus royalement par des amis Basques, l'un d'eux nous guidera même lors de la 1ère journée.
Le dimanche 8 septembre, c'est le grand départ et c'est sous une grosse chaleur très humide que nous entamons notre périple devant l'hôtel de "Serge Blanco" ( ancien rugbyman et idole de toute une génération de joueurs). La montagne Basque est très verte mais il y a une telle humidité que le sommet de la Rhune est enveloppé de nuages, donc nous passons à son pied car monter au sommet pour ne pas voir la baie d'Hendaye n'a aucun intérêt.
Les  jours 2 et 3, nous traversons le pays Basque toujours avec cette grosse chaleur humide. Les sentiers sont supers, les montées roulantes et régulières. Les animaux sont nombreux et la rencontre avec nos premiers chevaux sauvages (Pottok) est extra.
Nous passons en pays basque Espagnol au niveau de l'Embalse d'Iraty où la forêt est magnifique mais les vaches beaucoup moins puisque à notre passage, l'une d'elles n'hésite pas à nous charger, grosse accélération et grosse rigolade.
Durant ce 3ème jour, il y a eu notre premier "portage " (on met le vélo sur le sac et on le porte tant que l'on ne peut pas le faire rouler). Il est de 300 mètres de deniv et cela permet à Azzouz de se caler sur ce moyen de progression que nous utiliserons dès que la montagne va s'élever.
Nous sommes en Espagne, et au village D'Izaba (village en pierre noire) il faut refaire le plein de victuailles avant de nous poser pour un campement près de la rivière du coin.
 
A partir de demain, la montagne s'élève et les difficultés techniques vont commencer.

A suivre...

 

trav pyrénées -01   trav pyrénées -02

trav pyrénées -03
trav pyrénées -04

trav pyrénées -05   trav pyrénées -06

trav pyrénées -07   trav pyrénées -08

trav pyrénées -09
trav pyrénées -10   trav pyrénées -11

trav pyrénées -12
trav pyrénées -13   trav pyrénées -14

trav pyrénées -15   trav pyrénées -17

trav pyrénées -16

 

Mateu Bourrat, AMM, option VTT.

Pratiquer le VTT avec la Compagnie.


Voir l'épisode 2

Repost 0
Published by Compagnie des Guides de Chamonix - dans VTT
commenter cet article
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 00:50

Christina et Thelys voulaient découvrir le VTT à Chamonix.

Sportifs aguerris ; je leur propose de faire le tour "classique" en passant par le col des Montets et le passage de nombreux singles aussi bien à la montée qu'à la descente.


Christina appréhendait cette sortie car elle n'avait jamais pratiqué de VTT en montagne.
Au final elle s'est super bien débrouillée et je crois avoir entendu qu'elle en redemanderait ....

Sortie du 05/06/2012

le coin des initiés :
30 km
610 D+
3h50 de sortie

  2012-06-05 VTT Tour Chamonix 01
2012-06-05 VTT Tour Chamonix 02   2012-06-05 VTT Tour Chamonix 03   2012-06-05 VTT Tour Chamonix 06

2012-06-05 VTT Tour Chamonix 04
2012-06-05 VTT Tour Chamonix 07
2012-06-05 VTT Tour Chamonix 09   2012-06-05 VTT Tour Chamonix 10


Mateu Bourrat, accompagnateur en montagne, qualification VTT

Venez découvrir le VTT à la Compagnie


Le VTT sur le Blog

Repost 0
Published by Compagnie des Guides de Chamonix - dans VTT
commenter cet article
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 00:00

 

Une sortie VTT en Suisse au départ de Finhaut et plongeon sur Martigny, sur la carte c'est très alléchant, il faut le voir sur le terrain.
Nous partons dans le brouillard mais comme la piste est très roulante et en forêt cela ne dérange pas trop pour le pilotage.
A partir de Trétient, il n'y a plus de brouillard et heureusement car le pilotage doit être plus fin (single étroit), et est plus engagé (falaise au dessus de la rivière du Trient) le tout très, très humide...
En plus, des arbres sont en travers du chemin (stigmates de la tempête de vent du 28/04) ce qui rend notre descente plus lente que prévue, mais aussi nous fait faire un certains nombres d'acrobaties pour passer en dessus ou dessous des arbres.
Nous nous demandions si le vent avait aussi soufflé en Suisse : nous avons la réponse. A certains endroits ce sont de véritables saignées dans la forêt sur plusieurs centaines de mètres où les arbres sont couchés.
L'arrivée au dessus de la vallée de Martigny se fait par un chemin où l'on enchaine les épingles surplombant le canyon du Triége et la ville de Martigny.
 
Au final une belle sortie qui fini avec une remontée à Finhaut en train dans les gorges du Trient.
 
Coin des initiés:
 
Sortie du 13/05/2012
D+ 450 dont 40 de portage
D- 900
Km 20 dont 2 d'asphalte

 

VTT finhaut martigny 01   VTT finhaut martigny 02

VTT finhaut martigny 03
VTT finhaut martigny 04   VTT finhaut martigny 05

VTT finhaut martigny 06   VTT finhaut martigny 07

VTT finhaut martigny 08
VTT finhaut martigny 09
VTT finhaut martigny 10   VTT finhaut martigny 11

VTT finhaut martigny 12
VTT finhaut martigny 13

 

Mateu Bourrat, AEM qualif VTT.

Le Tour du Mont Blanc en VTT.

Le VTT dans le blog.

Repost 0
Published by Compagnie des Guides de Chamonix - dans VTT
commenter cet article
1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 00:49

Sortie du 26 juillet AM.
 
Thomas et Benoit voulaient connaître les descentes "Chamoniardes", ils n'ont pas été déçus !!!
Cyclistes aguerris, ils se sont bien débrouillés sur les pistes et singles de Balme.
La noire de "Valo" a été moins appréciée mais il est vrai qu'il fallait de "gros" vélos pour vraiment envoyer alors que nous, nous étions avec nos vélos d'enduro.
La météo a été clémente avec nous car nous sommes passés entre les gouttes et avons pu ainsi admirer le panorama qui s'offrait à nous.
Une dernière descente sur Balme et c'est le grand plongeon jusqu'à Chamonix en ne donnant que très peu de coups de pédales.
Bilan à l'arrivée : quelques chutes (ça c'est normal), de belles descentes avec de superbes vues sur les montagnes, de bon riders qui en ont plein les bras
Voila comment passer une bonne après-midi.

 

VTT balme 01
VTT balme 02
VTT balme 03  VTT balme 04

VTT balme 05
VTT balme 06  VTT balme 07

VTT balme 08
VTT balme 09  VTT balme 10

VTT balme 11  VTT balme 12

 

De Mateu Bourrat, AMM, qualif VTT.

Tour du Mont Blanc en VTT

Voir d'autres sorties en VTT dans le blog.

Repost 0
Published by Compagnie des Guides de Chamonix - dans VTT
commenter cet article
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 00:16

Avec une fin d'hiver précoce, ce sont des activités purement estivales que propose le Club Med à ses GM. 

Mercredi 27 avril dernier, c'est en VTT que j'ai amené Gaïa, Robert, Bénédicte et toute sa joyeuse bande de Biterrois à la découverte des sentiers roulants de la vallée.


Ils ont bien taquiné le rosée avant de partir en via corda jusqu'au Mottets avec Jean-Pierre Chauveau et Bertrand Oustry.

 

2011-04-27 Vtt Club Med 01
2011-04-27 Vtt Club Med 02


Texte et photos de Jean Marc Vaillant, AEM Qualif VTT à la Compagnie des Guides
D'autres sorties VTT

Le VTT à la Compagnie des Guides de Chamonix

Repost 0
Published by Compagnie des Guides de Chamonix - dans VTT
commenter cet article

Profil

  • Compagnie des Guides de Chamonix
  •  	 La Compagnie des Guides de Chamonix existe depuis 1821. Elle compte actuellement près de 200 guides et accompagnateurs qui avec plaisir et passion vous feront "vivre" la montagne . Tel: 00(33)450 530 383
  • La Compagnie des Guides de Chamonix existe depuis 1821. Elle compte actuellement près de 200 guides et accompagnateurs qui avec plaisir et passion vous feront "vivre" la montagne . Tel: 00(33)450 530 383

Présents sur le site

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Rechercher Un Lieu, Un Article

La Compagnie

Photos-Parvis - copie

Archives

Présentation

La Compagnie des Guides de Chamonix existe depuis 1821. Elle compte actuellement près de 200 guides et accompagnateurs qui, avec plaisir et passion, vous feront "vivre" la montagne.

@ mail des guides et AMM :

Compteur

Liens